5 mauvais additifs alimentaires à éviter pour votre santé !

0
additifs alimentaires danger santé

Est-ce que vous avez déjà essayé de prononcer tous les ingrédients de la liste au dos de vos produits ? Je vais vous indiquer quelques additifs alimentaires qui ne devraient pas être présents dans les produits que vous consommez.

Vous avez déjà vu la fameuse personne au supermarché qui examine le dos de tous les produits qu’elle prend avant de les mettre dans son panier. Elle compare les produits, les marques, les teneurs en protéines, glucides, lipides, etc. voire les macros avant d’acheter.

Eh bien… je suis un peu comme ça maintenant !

Certains pourraient prendre cela pour une obsession, mais je pense avoir raison d’être conscient de ce que je consomme pour ma santé, celle de mon entourage et dans le cadre de ma pratique sportive, dont la musculation. Je veux savoir ce que je mets dans mon corps.

Pour moi, plus vous en savez, mieux vous consommez !

Globalement tout aliment est modifié de son état naturel. En d’autres termes, chaque aliment est traité d’une manière ou d’une autre.

Un rapide coup d’œil à la liste des ingrédients et vous trouverez souvent difficile de prononcer le nom des additifs, des arômes artificiels et colorants, comme BHA, BHT, MSG et HFCS. On est en droit de se demander si ces additifs sont présents pour nous protéger ou s’ils peuvent être mauvais pour la santé.

1 Aspartame / Acesulfame K

Nous aimons tous le goût sucré, mais l’aspartame est tout sauf doux !

Vous trouverez peut-être l’aspartame ou acésulfane K dans vos bonbons « sans sucre » préférés, mais c’est pire que les calories préservées.

Pourquoi éviter l’aspartame ?

Lorsque plus de 75 % des rapports sur les effets indésirables de la FDA sont dus à l’aspartame en 1995, la FDA a cessé d’accepter de tels rapports sur la consommation.

Les symptômes vont de la migraine, à la prise de poids et la dépression, la perte de mémoire, des problèmes de vision et de paroles. (1)

L’aspartame contient de la phénylalanine (un acide aminé inoffensif), l’acide aspartique (un neurotransmetteur), et le méthanol, un produit chimique qui se dégrade en acide formique et en formaldéhyde à température du corps. (2-3-4)

Le formaldéhyde est un composé classé comme cancérigène connu par l' »International Agency for Research on Cancer » (Agence Internationale de la Recherche sur le Cancer) et comme un probable cancérigène pour l’EPA (Environmental Protection Agency). Donc vous l’avez compris, l’aspartame n’a pas sa place dans votre corps, même en faible quantité. (5)

Aspartame additif alimentaire

Mis à part l’aspect cancérigène potentiel, des études scientifiques ont lié l’aspartame au gain de poids, les envies de sucre et une résistance à l’insuline accrue. (6)

La recherche suggère également que l’édulcorant peut déclencher ou aggraver des maladies chroniques comme le diabète, le syndrome de fatigue chronique, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, l’épilepsie, la sclérose en plaques et la fibromyalgie. (1)

Regardez vos étiquettes et cherchez « acésulfame-K » également. Ce produit chimique est souvent ajouté à l’aspartame et d’autres édulcorants à basses calories pour réduire l’arrière-goût. L’Acésulfame-K contient du chlorure de méthylène, un cancérigène connu, qui a subi l’examen moins scientifique de tous les édulcorants artificiels.

Est-ce que le sucre sans calorie vaut le coût ? Non !

Quels aliments contiennent de l’aspartame ?

  • Les sodas diététiques
  • Les boissons sans sucre
  • Les chewing-gums sans sucre
  • Les édulcorants artificiels
  • Certaines céréales
  • Des bonbons à la menthe et chewing-gum
  • Des yaourts aromatisés
  • Des vitamines à croquer
  • Du dentifrice
  • Certains pré-workout

2 Sirop de maïs riche en fructose

Comparativement au sucre de table, le sirop de maïs à haute teneur en fructose n’est pas très différent en termes de calories et sur la composition chimique de base.

Tous les 2 sont à peu près composés à moitié de fructose et à moitié de glucose.

Est-ce à dire que toute la campagne anti-HFCS n’était qu’une publicité tapageuse et que vous devriez commencer à bore des sodas par litres ? Pas si vite.

Pourquoi éviter le sirop de maïs en fructose ?

miel additif alimentaire santéLe miel contient du fructose naturel, un sucre. Il n’est pas aussi mauvais que l’HFCS, mais n’est pas totalement un aliment santé.

La consommation en grande quantité de fructose est préjudiciable à la fois pour votre métabolisme et pour votre santé globale.

Parce que le fructose ne stimule pas l’insuline de la même de la même manière que le glucose, trop de fructose favorise la résistance à l’insuline dans les muscles et la résistance à l’insuline. (7-8)

La résistance à l’insuline signifie que votre corps ne peut pas stocker le sucre comme il le devrait. Le sucre dans le sang reste élevé et le stockage des graisses est accéléré, aboutissant à une prise de poids, de l’obésité et du diabète de type 2.

Vous n’êtes pas encore assez motivé(e) pour supprimer les HFCS de votre alimentation ?

Avec le fructose, 30 % de calories en plus sont consommés et stockés en graisse comparativement au fructose. Le fructose échoue également dans sa stimulation de la leptine, l’hormone de la satiété, dans la même mesure que le glucose.

Résultat : vous ne vous sentez pas aussi rassasié et mangez plus.

Vous êtes inquiet(e) pour votre tour de taille ?

Pensez plutôt à votre cœur, vos reins et votre foie !

Un régime alimentaire riche en fructose :

  • Abaisse le bon cholestérol (HDL)
  • Augmente le mauvais cholestérol (LDL)
  • Élève la pression artérielle
  • Impose des contraintes supplémentaires sur les reins.

Ces acides gras s’accumulent dans le foie, ouvrant la voie à d’éventuelles maladies du foie.

Gardez à l’esprit que les sources naturelles de fructose sont beaucoup moins concentrées que les sources artificielles, comme l’HFCS. Le fructose naturel se trouve dans les fruits, les jus de fruits, les légumes, la canne à sucre et le miel.

Ces aliments contiennent des vitamines, des minéraux, des enzymes et phytonutriments sains qui sont métaboliquement bénéfiques lorsqu’ils sont consommés avec modération (1 à 3 portions par jour).

Quels aliments contiennent du sirop de maïs riche en fructose ?

  • Sucre de table
  • Sirop à forte teneur en fructose (HFCS)
  • Nectar d’agave
  • Sirop d’érable
  • Yaourt aromatisé
  • Pains
  • Bonbons
  • Condiments
  • Sauces à salade
  • Légumes en conserve
  • Les céréales
  • Les préparations pour nourrissons

3 Gras trans

Le gras trans provient d’un processus appelé l’hydrogénation, qui permet de ne pas en gâcher et qui rend l’huile moins « grasse » au toucher.

Pourquoi éviter le gras trans ?

Le gras trans augmente le mauvais cholestérol (LDL) et abaisse le bon cholestérol (HDL).

Résultat :

Des artères obstruées et durcies qui augmentent le risque de maladies cardiaques et d’AVC. Les gras trans provoquent également une inflammation générale, une accélération de la progression du diabète et d’autres problèmes de santé.

pizza gras trans additif

Heureusement, la FDA exige dorénavant que toutes les étiquettes nutritionnelles des aliments affichent clairement la présence de gras trans.

La recommandation officielle est de limiter votre consommation à moins de 2 grammes par jour.

Mais, si vous pensez qu’il suffit de lire l’étiquette pour savoir si tout va bien, pensez de nouveau !

Les fabricants sont autorisés à dire qu’il n’y a pas de gras trans dans les produits s’ils sont sous 0,5 gramme par portion. Cela signifie que 4 portions de votre margarine sans acides gras trans peuvent finalement vous apporter une dose de gras trans.

La meilleure manière d’éviter ce piège est de chercher « huile partiellement hydrogénée » dans la liste des ingrédients. L’huile totalement hydrogénée ne contient pas de gras trans.

Quels aliments contiennent du gras trans ?

  • Produits de la boulangerie comme les beignets
  • Les biscuits
  • La pâte à pizza
  • La margarine
  • Les aliments frits de fast food
  • Tout aliment contenant partiellement hydrogéné dans la liste des ingrédients

4 Colorants

On ne va pas se mentie, la plupart des aliments colorés artificiellement offrent une faible valeur nutritive et sont hautement transformés. Il est donc logique de les enlever totalement du menu. Pour celles et ceux d’entre vous qui ont besoin d’être plus convaincus, lisez la suite.

Pourquoi éviter les colorants ?

Les colorants alimentaires artificiels ont été impliqués dans le développement de l’autisme, de l’hyperactivité et des troubles du comportement chez les jeunes enfants. (9-10)

Les études animales ont démontré que certains colorants artificiels peuvent être potentiellement cancérigènes, provoquant la mutation des chromosomes, des lésions des neurones, même le développement de tumeurs.

De nombreux pays européens ont déjà interdit ces mauvais additifs !

additif colorant alimentaire santé

La coloration artificielle peut être liée à des effets secondaires mauvais pour la santé. Les aliments transformés contiennent souvent ces additifs pour retrouver la couleur « originale » des aliments.

Même le colorant caramel contient des composés qui ont été étiquetés comme étant « peut être cancérogène pour l’homme par l' »International Agency for Research on Cancer », mais la coloration caramel reste le colorant alimentaire le plus utilisé sur le marché.

Si vous repérez quelconque de ces additifs dangereux pour la santé dans la liste des ingrédients, laissez ce produit dans le rayon, même si vous en avez très envie !

Liste des colorants :

  • Bleu N° 2 (E133) : on le retrouve dans la nourriture pour animaux, boissons, bonbons, produits de boulangerie comme le glaçage
  • Couleur caramel : dans les colas, produits de boulangerie, viandes précuites, sauce soja, produits aromatisés au chocolat, bière
  • Vert N° 3 : dans les bonbons, boissons de couleur verte, produits de boulangerie comme le glaçage
  • Rouge N° 3 : dans les cocktails de fruits, cerises au marasquin, tarte aux cerises, crème glacée, bonbons, produits de boulangerie comme le glaçage
  • Jaune N° 5 : dans la gélatine de dessert (puddings), bonbons, aliments pour animaux de compagnie, produits de boulangerie
  • Jaune N° 6 : dans le fromage américain, le fromage et macaronis, bonbons, boissons gazeuses, limonade, produits de boulangerie

5 Glutamate monosodique (MSG / E621)

Le MSG est couramment utilisé comme exhausteur de goût pour rendre le goût des aliments plus « savoureux ». Mieux vaut ajouter des épices et herbes vous même.

Pourquoi éviter le glutamate monosodique ?

Le côté moins savoureux est que le MSG est également un « excitotoxin », une substance qui peut sur-stimuler les neurones au point de les endommager ou provoquer leur mort.

glutamate monosodique additif alimentaire

Les personnes allergiques au MSG pourraient éprouver :

  • Des sensations de brûlure de la bouche, de la tête et du cou
  • Des raideurs musculaires
  • De la fatigue
  • Des engourdissements ou picotements
  • Des maux d’estomac, des maux de tête et migraines
  • Des bouffées de chaleur
  • Des gonflements
  • De l’urticaire et autres réactions cutanées

Même si vous ne vous sentez pas exposé au MSG, gardez à l’esprit les effets indésirables qui peuvent être cumulatifs. La consommation régulière de MSG pourrait aggraver les symptômes de la dépression, les migraines, les lésions de la rétine et l’obésité. (11)

Quels aliments contiennent du glutamate monosodique ?

  • Nourriture chinoise
  • Chips
  • Biscuits
  • Soupes
  • Sauce à salade
  • Plats surgelés
  • Assaisonnements
  • Repas congelés
  • Viandes froides
  • Gélatine
  • Arôme
  • Caséinate de calcium / sodium
  • Farine d’avoine hydrolysée
  • Levure autolysée
  • Extrait de levure

Sensibilisez-vous :

Maintenant, vous pouvez allez au supermarché ou à l’épicerie et lire avec un œil nouveau les étiquettes des produits.

Si un ingrédient vous parait mystérieux, ne prenez pas de risque.

Bon shoping !

Références scientifiques

123456789101112
1- http://www.fda.gov/ohrms/dockets/dailys/03/jan03/012203/02p-0317_emc-000199.txt
2- http://www.foodmatters.tv/articles-1/aspartame-is-the-sweet-taste-worth-the-harm
3- http://www.fda.gov/ohrms/dockets/dailys/02/Aug02/080602/98f-0052-sup0012-vol5.txt
4- http://www.fda.gov/ohrms/DOCKETS/dailys/03/Jan03/012203/02P-0317_emc-000196.txt
5- http://www.cancer.gov/cancertopics/factsheet/Risk/formaldehyde
6- http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2012/12/04/saccharin-aspartame-dangers.aspx
7- http://ajcn.nutrition.org/content/76/5/911.full
8- http://www.nutritionandmetabolism.com/content/2/1/5
9- http://cspinet.org/new/pdf/food-dyes-rainbow-of-risks.pdf
10- http://www.autism-help.org/intervention-bio-salicylate-feingold.htm
12- http://abcnews.go.com/Health/food-dyes-hyperactivity/story?id=13221478
12- http://health.howstuffworks.com/wellness/food-nutrition/facts/the-dangers-of-monosodium-glutamate.htm

Vous regardez les étiquettes des produits que vous achetez ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom