La musculation contre le mal de dos

mal de dos musculation

Parfois, sans vous en rendre compte, vous adoptez une mauvaise posture par le stress continu au bureau ou chez vous pendant des heures derrière votre ordinateur, par la fatigue des trajets quotidiens,…

Tous ces facteurs de la vie quotidienne malmènent votre dos et peuvent provoquer des douleurs musculaires

Comment est fait votre dos

Votre colonne vertébrale est constituée de 33 vertèbres empilées les unes sur les autres, avec entre chaque vertèbre un disque intervertébral servant d’amortisseur.

Pour vous assurer des mouvements d’extension, flexion, etc., les vertèbres ont besoin d’être maintenues les unes aux autres.

Elles sont maintenues entre autres par des ligaments, mais surtout par beaucoup de muscles positionnés par couches comme :

  • Les trapèzes : entre le cou et l’épaule, ils maintiennent les cervicales aux omoplates et à la clavicule
  • Les muscles dorsaux : ils maintiennent verticalement la colonne vertébrale
  • Etc.

Ces muscles permettent donc de bien maintenir votre colonne, d’avoir une bonne posture et donc d’éviter les problèmes, des cervicales jusqu’en bas du dos.

Les muscles du dos peuvent être très tendus et impacter votre façon de marcher et de vous tenir !

Lorsqu’aucune lésion ne peut expliquer un mal de dos, il faut parfois travailler sur ces muscles en les décontractant ou en les renforçant.

Nous allons voir ensemble comment savoir si un mal de dos est d’origine musculaire, si l’ostéopathie peut régler ces maux, quel sport faut-il éviter ou privilégier, etc.

L’importance de l’échauffement

Certains métiers sont plus pénibles que d’autres sur le plan musculaire. Les manutentionnaires, les déménageurs, etc. sont forcément plus sujets à des blessures.

Même à titre privé, déménager nécessiterait de s’échauffer, comme vous le feriez à la salle de musculation, vous ne commencez (normalement) jamais une séance sans échauffement.

Si vous faites à froid des efforts plus ou moins violents et surtout si vous ne savez pas les faire,  vous risquez de vous blesser.

En vous échauffant, vous chauffez vos muscles et vos articulations. C’est primordial.

Tout le monde s’est fait mal au dos un jour dans sa vie. Si vous soulevez quelque chose de lourd et que vous avez des douleurs au dos, dans 95 % des cas, au bout de 2 à 3 semaines, tout est revenu dans l’ordre.

Si tel n’est pas le cas, il faut alors faire des examens plus poussés et prendre rendez-vous chez un ostéopathe ou un kinésithérapeute.

La compensation du corps

colonne vertébrale dosCertains problèmes de dos impliquent une réaction compensatoire de votre dos.

Par exemple, dans le cas d’une discopathie (problème sur un disque), un disque peut être un peu usé. Dans ce cas, le disque usé entraine probablement une réaction de protection de la colonne vertébrale et cette réaction de protection se fait par le jeu de contractures musculaires.

Les muscles vont se contracter pour essayer de bloquer le segment lésé.

On peut supposer que si cette contracture dure dans le temps, elle va devenir douloureuse. Une source secondaire de douleur donc.

Puis il peut arriver qu’avec le temps, la source principale de douleur s’éteigne et qu’il ne reste que la douleur musculaire, la contracture.

Les scanners et IRM ne montrant pas les douleurs musculaires, le diagnostic est parfois difficile.

Donc actuellement, on ne sait pas pourquoi une contracture musculaire est douloureuse, on ne sait pas ce que c’est et on ne peut pas la mesurer.

Est-ce que le manque de muscles peut entrainer un mal de dos ?

Le manque de muscle et la contracture sont 2 choses différentes.

Le manque de muscle (du dos) signifie que la colonne ne peut pas faire face à des situations dans lesquelles elle a besoin de puissance. En gros, une personne va soulever des choses et va s’abimer le dos.

Cela ne veut pas dire pour autant que cette personne va avoir des contractures.

Le manque de muscle augmente le risque de mal de dos !

kinésithérapie ou l’ostéopathie contre le mal de dos

Le dos doit être protégé à tout âge par une certaine masse musculaire.

Voici un reportage vidéo Youtube montrant le travail d’un ostéopathe apprenant à un patient à travailler musculairement son dos pour adopter une bonne posture pour éviter les douleurs des cervicales et du dos :

Le froid et les douleurs de dos

Il est difficile de faire le lien froid/douleurs de dos.

Par contre, on remarque que les personnes sensibles ont mal au cou lorsqu’il fait froid, car les muscles du cou sont exposés aux variations de température.

Par exemple si vous faites un effort, que vous transpirez et que vous êtes exposé à un courant d’air froid. Les muscles vont réagir par la douleur et derrière la douleur il peut y avoir contracture.

Douleurs des épaules

Les épaules sont étroitement liées au dos.

En effet, les douleurs suivent les trapèzes et elles sont bilatérales.

 Que faire quand vous avez mal au dos ?

Pendant des années on a dit « en cas de lombago, au lit pendant 15 jours ! ».

Aujourd’hui on dit le contraire. On a constaté que d’immobiliser les gens n’était pas bon, car :

  • Ils se dé-musclaient
  • Ils s’enraidissaient
  • Ils déprimaient (accessoirement)
  • Ils s’exposaient éventuellement à des risques de phlébite, etc.

Des études scientifiques ont démontré il y a 15 à 20 ans qu’il fallait mieux continuer d’être actif autant que possible, sans forcer sur la douleur, pour guérir plus vite.

La thérapie PCP contre les douleurs de dos

On connait l’intérêt des massages manuels, des manipulations effectuées par les kinés sur les tensions musculaires du dos nécessitant pour ces professionnels une certaine force, car détendre un dos très contracté est physique.

Pour faciliter ce travail et gagner en efficacité, un médecin formé à l’ostéopathie a mis au point un outil permettant d’appliquer des Pressions Continues Profondes (PCP).

200 praticiens pratiquent cette méthode en France pour un prix moyen de 55 € par séance.

La thérapie PCP est expliquée dans cette vidéo Youtube :

Mal de dos la nuit

Les symptômes qui apparaissent la nuit sont souvent liés à une inflammation importante au niveau de la colonne.

Cette inflammation peut être autour d’une hernie discale, une inflammation dans une discopathie, ou autre inflammation.

Elles donnent des douleurs de nuit et des douleurs le matin au réveil, faisant que ces personnes touchées sont souvent très raides le matin.

Ces douleurs peuvent être traitées par des anti-inflammatoires, des infiltrations, etc.

Dans ce cas précis, les douleurs musculaires sont secondaires à l’inflammation et elles ne vont pas être traitées en tant que telle, c’est la cause qui est traitée.

La natation est-elle bonne pour le mal du dos

Tout dépend de la nage pratiquée. Mais, le plus important est d’avoir à l’esprit que la position horizontale est la meilleure position, car le dos ne supporte alors plus le poids du corps.

Certains disent que les nages sont mauvaises, car on est obligé de cambrer le dos. Ce n’est pas faux, mais ça ne doit pas être un frein. Le bénéfice d’une position horizontale, même légèrement cambrée est souvent bien meilleur que de ne rien faire.

Pour le dos vous pouvez donc nager la brasse sans problème, nager sur le côté, le ventre, le dos, sans problème.

Le crawl par contre engage plus les épaules et peut être problématique.

Être dans l’eau est plutôt conseillé pour les maux de dos.

Vous avez de maux de dos ? Quelle méthode vous fait du bien ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom