Gluten : Faits VS Fiction

régime-sans-gluten-intolérance

Le gluten est-il le fléau de notre planète ou un nutriment inoffensif qui est injustement accusé ? Nous séparons les faits de la fiction afin que vous puissiez faire un choix alimentaire bien éclairé.

Pendant des années les régimes sans gluten ont été loués et diabolisés dans la communauté de la santé et de la remise en forme, du fitness. Pour beaucoup de gens, un régime sans gluten fait simplement partie d’une vie saine. D’autres évitent le gluten afin qu’ils puissent contrôler les symptômes de la maladie de cœliaque, une maladie auto-immune dans lequel la consommation de gluten provoque des dommages à l’intestin grêle. Encore d’autres pensent que ce n’est qu’une nouvelle chose à ajouter à la déjà longue liste des composés alimentaires qui font l’actualité.

Le fait de suivre un régime sans gluten est une question de choix ou de nécessité pour vous, voici ce que vous devez savoir sur cette protéine problématique.

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten n’est pas un ingrédient toxique, chimiquement corrompu, fabriqué par l’homme, mais une protéine que l’on trouve naturellement dans le blé, l’orge et le seigle. Les fabricants de nourriture l’utilisent pour ajouter de la texture, de la forme et de l’élasticité aux pains, aux pâtes et aux gâteaux. La gliadine est une structure protéine trouvée dans le gluten, joue un rôle clé en permettant aux produits de base de pain d’augmenter pendant la cuisson. Le gluten peut également être un ingrédient dans tout, de la bière au bouillon de poulet en passant par les assaisonnements, même les bonbons.

aliment-gluten

Beaucoup de gens choisissez de manger sans gluten de nos jours soit en croyant que cela les fera être en meilleure santé, soit pour prévenir des problèmes gastro-intestinaux qui peuvent ou non être causés par le gluten.

Cependant, il existe un inconvénient à éliminer le gluten de son alimentation : votre régime alimentaire peut se résumer à des quantités insuffisantes de vitamines B, de fer et de fibres alimentaires. La recherche scientifique suggère de manger des aliments complets contenant du gluten pour réduire le risque de développer un diabète de type 2 et une maladie cardiovasculaire. À moins que vous soyez sûr que votre corps ne peut pas prendre en charge les aliments contenant du gluten, il peut être parfaitement bon pour votre santé.

Maladie cœliaque VS Sensibilité au gluten

Que vous soyez en train de marcher dans les allées d’un supermarché ou de lire le menu d’un restaurant, il est difficile d’échapper aux termes « sens gluten ». Cela peut vous amener à croire qu’il y a des hordes de personnes atteintes de la maladie cœliaque qui doivent être prévenus des menaces potentielles de la présence de gluten pour leur santé et bien-être. Il est vrai que les personnes atteintes de la maladie cœliaque doivent consommer très soigneusement tout produit qui ne contient pas de gluten. Seulement 10 à 20 % des cas sont diagnostiqués en France et 1 % de la population est diagnostiqué avec cette maladie, contre 0,3 à 1,2 % aux États-Unis.

Cœliaque est diagnostiqué par un médecin après une série de tests qui peuvent inclure des analyses de sang et des biopsies intestinales. Les personnes diagnostiquées avec une maladie cœliaque doivent éviter le gluten pour conserver leur intestin grêle en bonne santé.

Il y a cependant beaucoup d’autres personnes qui ont l’impression d’être sensibles au gluten. Différente de la maladie cœliaque, la sensibilité au gluten est également connue sous le nom d’intolérance au gluten ou de sensibilité au gluten sans cœliaque. Comme la maladie cœliaque, la sensibilité au gluten affecte une part extrêmement faible de la population générale.

Si même les problèmes combinés de la maladie cœliaque et la sensibilité au gluten ont une incidence sur une très petite partie de la population, alors pourquoi tant d’individus de la communauté fitness critiquent-ils le gluten ?

Et le gluten empêche-t-il d’atteindre vos objectifs fitness, vos objectifs physiques et vos objectifs de performance ?

Gluten et perte de poids

La consommation sans gluten a été associée à une perte de graisse dans la communauté du fitness, de la musculation, du bodybuilding. Jusqu’à présent, aucune preuve n’appuie l’affirmation selon laquelle, lorsque les calories sont contrôlées, la suite d’un régime sans gluten entrainera en soi une perte de poids, une perte de graisse.

Le trouble autour de ce sujet fait que beaucoup de gens, lorsqu’ils commencent un régime sans gluten, passent d’un régime alimentaire comprenant des aliments transformés à haute teneur en calories, à un régime faible en calories y compris les fruits et les légumes. Quelle est la contribution importante de la perte de poids à ce changement de régime par rapport à l’élimination du gluten lui-même ? Le jury n’a toujours pas la réponse.

Tout comme avec n’importe quel régime à la mode ou amaigrissant, ces stratégies de régime entraînent habituellement une perte de poids, pour la simple raison qu’ils réduisent l’apport calorique quotidien total et encouragent celles et ceux qui suivent un régime à faire des choix alimentaires plus malins.

Gluten et performances sportives

De nombreux athlètes pensent que suivre un régime sans gluten peut augmenter la performance à l’exercice. Cela pourrait être vrai pour les personnes ayant un véritable problème de sensibilité au gluten ou pour les malades cœliaques. Malheureusement, aucun test objectif ne mesure la sensibilité au gluten. C’est typiquement un auto-diagnostique basé sur des sentiments et sensations subjectives et personnelles après avoir mangé du gluten. Cela peut s’avérer délicat quand la personne est, par exemple, un coureur de longue distance pour qui le mouvement de courir lui-même peut provoquer une détresse de l’estomac.

running-plein-air

Les sportifs qui prennent ce type de problèmes d’estomac pour une sensibilité au gluten peuvent être tentés d’apporter des modifications inutiles à leurs régimes et parfois remplacer les aliments sains comme le pain complet avec des alternatives moins saines et plus traitées.

Pour une étude scientifique sur l’impact du gluten sur la performance, une équipe de chercheurs a sélectionné un groupe d’athlètes d’endurance faisant de la compétition, sans antécédents de sensibilités liées au gluten de tout type. En résumé, des sportifs capables de consommer du gluten sans réaction physique apparente. Les chercheurs ont ensuite mis ces sportifs au régime strict sans gluten pour tester si l’absence de gluten améliorerait ou diminuerait leurs performances. A la fin de l’étude, les chercheurs ont conclu que : au moins à court terme, un régime sans gluten n’avait aucun effet mesurable sur les performances.

Les sportifs qui ont, en fait, une maladie cœliaque ou une sensibilité au gluten de doivent pas confondre les choses. La maladie cœliaque peut causer des problèmes d’absorption de fer et entraîner une anémie. Cœliaque peut également interférer avec la vitamine D et l’absorption du calcium, ce qui peut conduire à l’ostéoporose et à une mauvaise santé osseuse.

Gluten et santé digestive

Si vous pensez que vous avez une sensibilité au gluten, essayez d’abord un régime sans gluten. Il s’agit d’un processus expérimental dans lequel vous surveillez la réponse de votre corps, car vous supprimez les aliments contenant du gluten de votre alimentation. Si vous remarquez une amélioration de votre santé gastro-intestinale et digestive, il pourrait être intéressant de faire un test de dépistage de maladie cœliaque ou tout du moins supprimer ou réduire la quantité de gluten que vous consommez.

Gardez à l’esprit toutefois que les sensibilités au gluten ne sont pas aussi répandues que vous le pensez. Ce qui peut apparaitre comme une intolérance au gluten, pourrait en fait être une intolérance pour les produits laitiers ou certaines huiles ou épices. Si vous rencontrez des problèmes digestifs, votre première étape devrait être d’évaluer et d’estimer vos habitudes alimentaires générales.

Donc, est-ce mieux de manger sans gluten ?

Nous ne sommes pas la Police alimentaire. À la fin de la journée, vous choisissez vous-même si vous souhaitez inclure ou éviter le gluten dans vos habitudes alimentaires.

Cependant, dans l’ensemble, peu de preuves suggèrent que l’élimination du gluten d’un régime alimentaire améliorera la santé et les performances sportives et cela pourrait vous faire perdre des éléments nutritifs importants.

Bien sûr, si vous avez été diagnostiqué malade cœliaque ou avec une sensibilité au gluten, le moins de gluten qui entre dans votre corps, le mieux c’est pour vous.

Conclusion : si vous pensez que les aliments contenant du gluten vous affectent négativement, parlez-en à votre médecin et voyez si un régime sans gluten ou un test de maladie cœliaque est nécessaire pour vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom