Protéines d’insecte : Comment prendre du muscle avec ?

0
protéine-insecte-musculation

Chenilles grillons et fourmis… Ces petits bouts riches en protéine et en nutriments peuvent vous aider à construire de la masse musculaire et à vous remettre des séances d’entrainement et à brûler les graisses. Alors qu’attendez-vous ? 🙂

Rappelez-vous quand la viande d’autruche est entrée sur le marché, puis le tilapia, etc. La dernière source de protéine à entrer sur le marché mondial provient des nos bons vieux insectes. Avec des animaux comme la chenille et les grillons d’élevage comme des vaches et des poules, il est peut-être temps pour vous d’envisager d’ajouter cette source de protéine, très facilement disponible et efficace dans votre alimentation.

Vous vous demandez peut-être pourquoi vous échangeriez vos hamburgers et poulets pour des coléoptères et cigales ? Pour sauver le monde ? Oui, il y a un peu de ça, mais les protéines d’insecte fournissent les mêmes bienfaits nutritionnels que le bœuf, le poulet ou le porc.

consommation-insectes-santé

Insectes pleins de protéine et bien plus

Sur le plan nutritionnel, la plupart des espèces d’insectes cultivées sont riches en protéine, jusqu’à 75 % de leur poids. La plupart contiennent tous les 9 acides aminés essentiels, qui sont nécessaires pour le renforcement musculaire et la récupération musculaire.

La plupart sont aussi riches en :

  • Vitamine B-6
  • Vitamine B-12
  • Riboflavine (B-2)
  • Acide pantothénique (B-5)
  • Biotine (B-7)
  • Acide folique (B-9)
  • Calcium
  • Zinc
  • Fer
  • Cuivre
  • Magnésium
  • Manganèse
  • Phosphore
  • Sélénium
  • Graisses insaturées

Et ai-je mentionné que les insectes sont sans gluten, non issu des produits laitiers et compatibles avec un régime paléo ?

Des études scientifiques sur les différences alimentaires entre les insectes et le bétail standard (poulet, bœuf, porc) ont conclu que les protéines d’insectes avaient tendance à être plus élevées en micronutriments, en sodium et en graisses saturées. (1-5) La quantité d’acides gras oméga-3 insaturés dans certains insectes est comparable au poisson !

Insectes Protéine (pour 100 gr) Bonne source de :
Fourmis 14 gr (7 000 fourmis) Fer et calcium
Coléoptères 13 à 36 gr (1 à 3 coléoptères) Fer, zinc et calcium
Chenilles 7 gr (1 chenille) Fer
Crickets 14 à 28 gr (50 à 100 crickets) Graisses insaturées
Sauterelles 14 à 28 gr (28 à 56 sauterelles) Graisses insaturées

Diète pour soulager la planète

Puisque les insectes sont proches de fournir la même nutrition que les animaux domestiqués de nos fermes et même plus efficacement, il y a un véritable argument environnemental en leur faveur également.

Les réserves alimentaires sont les plus faibles depuis 40 ans et la population humaine devrait atteindre 9 milliards d’individus en 2050. Notre espère doit donc trouver de nouvelles sources de protéine. Et ces nouvelles sources doivent être efficaces pour préserver la terre et l’eau que nous avons délaissée.

Contrairement à la plupart des animaux domestiques, la culture de l’insecte s’est révélée TRÈS durable, en utilisant jusqu’à 50 à 90 % moins de terre pour 1 kilo de protéines et produisant beaucoup moins d’émissions de gaz à effet de serre dans le processus. Les producteurs commerciaux de protéines d’insectes estiment qu’il faut environ 500 gallons (~1893 litres) d’eau pour produire 500 grammes de viande de poulet et 2000 galons (~7571 litres) pour 500 grammes de bœuf !

Produire 500 grammes de grillons exige seulement environ 1 gallon (3,7 litres).

Et puisque les insectes ont une durée de vie courte, les producteurs peuvent rapidement produire et récolter des protéines d’insectes pour répondre aux demandes immédiates de nourriture. (8)

Où acheter de la protéine d’insecte ?

Si vous vivez dans l’hémisphère occidental, la protéine d’insecte empaquetée est encore difficile à trouver, pour le moment. Mais certains sites internet ont déjà pris le pas et se sont embarqués dans cette niche de la protéine d’insecte online.

De nouvelles barres protéinées faites avec de la farine de cricket (des crickets grillés) sont de plus en plus accessibles et peuvent donc être trouvées en ligne sur internet. Mais en raison de la durabilité et de la puissance nutritionnelle de la protéine d’insecte, attendez-vous à la voir prendre des parts sur le marché des compléments alimentaires par exemple, pour le grand public, dans les prochaines années.

Références scientifiques

12345678
1- Payne, C. L. R., Scarborough, P., Rayner, M., & Nonaka, K. (2015). Are edible insects more or less ‘healthy’ than commonly consumed meats? A comparison using two nutrient profiling models developed to combat over-and undernutrition. European Journal of Clinical Nutrition.
2- Nutrient Profiling Technical Guidance. Department of Health, 2011.
3- Australia, New Zealand Food Standards Code—Standard 1.2.7—Nutrition, Health and Related Claims. 30 October 2014. Administered by the Department of Health. Accessed August 19, 2016. Retrieved from: https://www.comlaw.gov.au/Details/F2014C01191.
4- Guide for Industry To The Health Star Rating Calculator. Canberra, Version 3, 2015. Accessed August 19, 2016. Retrieved from: http://healthstarrating.gov.au/internet/healthstarrating/publishing.nsf/Content/guide-for-industry-document.
5- Ryckembusch, D., Frega, R., Silva, M. G., Gentilini, U., Sanogo, I., Grede, N., & Brown, L. (2013). Enhancing nutrition: A new tool for ex-ante comparison of commodity-based vouchers and food transfers. World Development, 49, 58-67.
6- Van Huis, A., & Vantomme, P. (2014). Conference report: insects to feed the world. Food Chain, 4(2), 184-192.
7- Mills, Eliza (2014), How bug farming is changing the food economy, Marketplace. Retrieved from http://www.marketplace.org/2014/11/25/sustainability/how-bug-farming-changing-food-economy.
8- Oonincx, D. G., & De Boer, I. J. (2012). Environmental impact of the production of mealworms as a protein source for humans–a life cycle assessment. PloS one, 7(12), e51145.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom