Comment faire un bon cheat meal comme un pro !

0
cheat meal musculation

Vous avez une chance par semaine de vraiment charger vos calories, alors ne faites pas les timides. Si en effet vous vous êtes fixé un cheat meal (repas de triche) une fois par semaine, alors faites un vrai cheat meal.

Ce cheat meal peut être un gros coup de pouce pendant une phase de recherche de volume musculaire, mais il faut savoir bien “cheater”. Ce n’est pas le moment d’ajouter une calorie par-ci, une calorie par-là. il est temps d’y aller à fond seulement pour 1 repas par semaine.

Il y a une différence entre cheat meal et refeed (réalimentation). Un “refeed” est une période de suralimentation planifiée à court terme, habituellement axée sur la consommation de macronutriments spécifiques en plus grandes quantités. Les gens effectuent souvent un refeed pendant une phase de perte de graisse.

Un cheat meal est un quant à lui un repas où la planification n’a pas sa place. il n’y a pas de suivi, pas de macros et pas de honte. 😉 Mangez quelque chose que vous aimez, y compris les choses qui sont en dehors de votre alimentation normale. L’objectif est de pousser les calories bien au-delà des besoins d’entretien pour vous aider à réaliser des entrainements difficiles, à récupérer et dans le temps à la croissance musculaire.

Mais il y a une bonne façon et une mauvaise façon de manger un cheat meal et elle n’a vraiment rien à voir avec de la triche. Vous offrez juste à votre corps une grande dose de ce dont il a besoin pour croitre.

Les erreurs de cheat meal

1 Vous trichez trop propre

beaucoup de bodybuilders restreignent leur régime alimentaire à en gros du poulet, du riz brun et des brocolis. Pour eux, un cheat meal signifie “manger plus de poulet, de riz brun et de brocolis”. Mais qu’est ce que vont apporter du poulet, du riz brun et des brocolis supplémentaires ? Peut-être 100 calories de plus ?

Pour un cheat meal il faut voir plus grand. C’est le moment pour vous de choisir des aliments auxquels vous n’osez même pas penser en semaine. Un hamburger avec des frites, un sunday, du fromage, une tranche de gâteau, etc. En bref, tout saut poulet et brocoli.

hamburger-cheat-meal

Ce repas mémorable vous accorde une brève pause psychologique, bien méritée. Il fournit également quelque chose à votre corps dont il a vraiment besoin : une dose supplémentaire de calories pour vous aider à vous développer. Ne faites donc pas les timides. Quitte à “tricher”, trichez à fond !

acheter whey proteine qualité

2 Vos plans du week-end vous retardent

Quand beaucoup de gens pensent au cheat meal, ils pensent immédiatement au week-end. Quelle meilleure manière de profiter d’un samedi soir avec quelques amis proches et des quantités exorbitantes de nourriture ? Pizza, bière et encore un peu de vin ! Cependant, le problème avec ce genre de tricherie est que vous pouvez finir par manger moins de calories que la normale.

Voici donc comment cela fonctionne, ou ne fonctionne pas : c’est le week-end n’est-ce pas ? Donc, vous décidez de dormir plus ce qui met votre planning de repas à l’arrêt. Vous avez un petit déjeuner tardif, un déjeuner tardif et au moment où vous arrivez à la pizzéria, les 6 parts que vous auriez mangées tombent à 3.

Oui, l’un des repas peut avoir été épique, mais vous n’avez probablement pas mangé plus dans ce repas que vous l’avez fait dans ces 2 repas ratés. L’idée est d’avoir un max de calories comparativement à vos repas habituels, donc pas 3 repas simples.

Si vous prévoyez un cheat meal pour samedi soir, assurez-vous d’obtenir vos 3 ou 4 repas habituels à l’avance. Assurez-vous de vous entrainer à la salle pour une séance de sport intense, puis terminez la journée avec votre repas du soir habituel. Si vous vous trouvez en difficulté pour adapter tous ces repas, vous pouvez envisager de remplacer un ou plusieurs d’entre eux par des smoothies à haute teneur en calories.

curl-biceps-femme

Astuces pour un bon cheat meal

  • Cheat meal un jour d’entrainement : mettez ces calories supplémentaires à bon usage en prenant vos cheat meals un jour d’entrainement de préférence intense comme le jour des jambes (leg day)
  • En cas de doute, dinez à l’extérieur : les restaurants font revenir leurs clients en ajoutant du beurre, de l’huile et du sucre dans tout ce qui se trouve sur la carte, y compris les légumes. 😉 Si vous cherchez des calories supplémentaires, ne cherchez pas plus loin.
  • Le beurre de cacahuètes est inévitable : à plus de 200 calories par portion, le beurre de cacahuètes est une clef naturelle d’un cheat meal. Ajoutez-en sur du pain au blé complet, avec des fruits, des légumes, etc. pour augmenter les calories.
  • Faites-en un repas, pas une journée : le concept est cheat meal, pas cheat mealS. Concentrez-vous sur un seul repas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom