Entrainement biceps : 4 erreurs que vous faites

entrainement-biceps-erreurs-à-éviter

Si prendre des bras ou biceps est l’un de vos objectifs, évitez donc ces 4 erreurs classiques que beaucoup font lors de leur entrainement biceps !

Lorsque vous faites du squat ou des soulevés de terre, vous avez besoin d’échauffement en bonne et due forme. Mais pour le curl biceps ? C’est simple, il suffit de prendre des haltères lourds et de commencer directement. Bon, et bien voici déjà une réponse au “pourquoi je ne prends pas autant de bras que je voudrais ?”.

Réparez donc au moins ces 4 erreurs très répandues !

1 Penser de la sorte : 1ère série = meilleure série

La pire chose que vous puissiez faire à vos muscles froids, quel que soit le groupe musculaire, est de commencer directement et lourd.

Prenez toujours quelques minutes pour faire des séries plus légères. Pour envoyer le sang aux biceps, établissez une connexion esprit-muscle et préparez vos coudes à travailler pour ne pas vous blesser.

2 Exécuter votre curl comme un powerlifter

Oui, il existe une forme d’exécution stricte en compétition. En fait, c’est une technique de powerlifter. Mais vous savez quoi ? C’est une technique qui a plus de 50 ans. Aujourd’hui personne ne se soucie de votre max au curl. Ça n’a plus d’intérêt, surtout si vous voulez faire de la musculation votre sport à long terme.

Bien entendu, vous croiserez d’innombrables photos d’athlètes faisant du curl avec des charges lourdes, mais hors séance photo, les curl lourd ne font pas parti de leur entrainement des bras. Votre objectif doit être d’avoir une bonne congestion (pump). Optez donc plutôt pour au moins 8 à 10 répétitions et vous en aurez pour votre argent.

3 Tricher trop, trop tôt

Vous en êtes à 3 répétitions dans votre 1ère série et vous vous rendez compte que vous êtes déjà dans les erreurs 1 et 2 évoquées au-dessus ? Vous n’êtes pas échauffé et le poids est bien lourd ?

Alors quelle est la solution ? Diminuer la charge ? NON ! Au lieu de cela, vous utilisez toute autre partie de votre corps pour arriver à réaliser vos répétitions, tant bien que mal, pour atteindre les 8 reps.

Nous l’avons tous fait et ce n’est pas bon. En fait, cela a pour effet de déplacer le travail des biceps vers d’autres parties du corps comme le bas de votre dos. Faites-le plutôt pour la dernière série, lorsque vos biceps sont cuits et que vous voulez les pousser encore plus loin jusqu’à l’échec musculaire.

4 Vivre et mourir juste avec le curl biceps simple

Si vous regardez tous les programmes de musculation biceps, ils incluent des exercices bras basiques commet le curl à la barre et le curl haltère assis. Et c’est à peu près la même chose que vous devriez faire, mais cela dépend de la manière dont vous les exécutez.

exercice-curl-concentré-haltère

Je n’ai rien contre ces exercices biceps que je fais moi-même, ce sont de bons exercices ! Mais vos bras, comme tout autre muscle, doivent être travaillés sous différents angles et avec différentes méthodes de musculation.

Mélangez toutes celles-ci pour cibler les 2 têtes de vos biceps et ne pas vous ennuyer :

  • Bras en avant de votre corps : spider curl, preacher curl (curl pupitre)
  • Bras en arrière de votre corps : curl incliné
  • Prise neutre : curl prise marteau, curl à la corde et poulie
  • Prise inversée : curl inversé, curl Zottman
  • Tension constante : curl poulie

Faisiez-vous vous-même une ou plusieurs de ces erreurs ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom