Tendinite : comment la soigner et la prévenir ?

0
comment-soigner-une-tendinite

Elle peut gêner nos mouvements, être douloureuse, la tendinite est parfois un ennemi bien coriace.

Nous allons donc voir ensemble comment elles apparaissent et comment les guérir.

Tendon et tendinite : qu’est-ce que c’est ?

Les tendinites touchent les tendons, qui sont entre les muscles et les articulations.

Tous les tendons sont faits de tissus riches en fibres, permettant aux os de réaliser les mouvements induits par les la contraction des muscles.

Il existe 2 types de tendons :

  • Le tendon sans gaine
  • Le tendon avec gaine : la gaine permet au tendon de bien coulisser avec une sécrétion de liquide

tendinite-poignet-musculation

La tendinite est une inflammation qui peut toucher soit l’insertion du tendon sur le nerf, mais elle peut toucher aussi n’importe quel endroit. Lorsque la tendinite touche un tendon avec une gaine, on parle alors de ténosynovite.

En général, les tendinites sont dues à des efforts soutenus, des mouvements répétés ou prolongés et touchent toutes les parties du corps :

  • Tendinite du poignet
  • Tendinite du coude
  • Tendinite de l’épaule
  • Tendinite du genou
  • Etc.

Les tendinites peuvent aussi devenir chroniques, d’où l’importance de prévenir leur apparition.

Tendinite et musculation / fitness

La musculation, mais tout sport en général consiste en une répétition de mouvements, encore et encore. Comme nous venons de le voir plus haut, la tendinite est induite par une répétition de mouvements entrainant l’inflammation.

Forcément, si une tendinite apparait et que vous continuez à travailler dessus, cela va aggraver votre cas.

D’où l’importance de préparer le corps à la pratique de gestes répétés, par un échauffement long tout d’abord.

L’échographie pour diagnostiquer la tendinite

Pour diagnostiquer une tendinite, on procède à une échographie, un examen qui offre une vision globale des lésions des tendons.

Voici une vidéo Youtube sur une échographie de tendon chez un patient :

Comment soigner une tendinite ?

Étant donné qu’il s’agit d’une inflammation (le “ite” de tendinite), les anti-inflammatoires et les infiltrations sont efficaces.

Pour l’inflammation des tendons, il existe plusieurs traitements :

  • Anti-inflammatoire
  • Infiltrations
  • Ondes de choc : consistant à bombarder les tendons pour qu’ils réagissent en cicatrisant plus vite. Une technique qui fait mal
  • Injection de plaquettes prélevées dans le sang du patient lui-même (PRP) au niveau du tendon (attention, les études scientifiques sur cette technique ne sont publiées que par celles et ceux qui l’utilisent…)
  • Infiltration d’acide hyaluronique : de bons résultats sur le tendon d’Achille

Si le traitement échoue après plusieurs semaines de traitement, il faut remettre en cause le diagnostic. La goutte peut donner des tendinites par exemple et ce n’est pas le même traitement.

Si vous ne pouvez pas prendre d’anti-inflammatoire, vous pouvez prendre de la colchicine (sur ordonnance), qui offre les effets d’un anti-inflammatoire sans les effets négatifs d’un anti-inflammatoire.

Comme nous l’avions vu dans un autre article sur “le chaud ou le froid selon la blessure“, dans le cas des tendinites, il faut mettre du froid. En gros, sur le muscle il faut du chaud et pour les articulations et les tendons il faut du froid.

L’opération est un recours lorsque le tendon est rompu, notamment chez le jeune adulte. L’immobilisation et la rééducation étant longues, on n’opèrera pas une personne de 70 ans par exemple.

Un kiné peut vous aider à récupérer d’une tendinite.

Voici une séance chez un kinésithérapeute pour une tendinite de l’épaule :

Lien tendinite et âge

Oui, avec l’âge vous pouvez être plus sujet aux tendinites, d’autant qu’en vieillissant beaucoup deviennent de plus en plus sédentaires.

Tout est toujours une affaire de logique avec le corps humain. Imaginez qu’enfant et adolescent vous fassiez de la gym à l’école ou en activité périscolaire, puis à la vie d’adulte plus rien et qu’à la retraite vous vous mettez à jardiner, tailler les haies aux sécateurs… votre corps n’est plus préparé à effectuer des gestes répétés et la tendinite peut survenir.

tendons-de-la-main

Tendinite du talon

Il existe 2 atteintes possibles au talon :

  • Sous le talon : ce n’est pas une tendinite, mais une aponévrosite. Souvent due au port de chaussures trop plates trop souvent (tongs). Il est conseillé d’attendre 15 jours après l’arrêt des douleurs pour reprendre une activité physique
  • Derrière le talon

Le type de chaussure que vous portez influe sur la tendinite. Le port des tongs, des ballerines et autres chaussures plates peut aggraver les cas. En effet, 80 % de la population a des pieds plutôt creux et un pied creux a besoin d’être soutenu à l’arrière, notamment chez les femmes. À partir du moment ou votre pied est à plat tout le temps, le tendon d’Achille derrière peut commencer à se manifester ou l’aponévrose en dessous du talon.

Tendinite du pouce

C’est une ténosynovite, c’est-à-dire une inflammation de la gaine du tendon. Facile à repérer en plaçant le pouce plié dans la main, en fermant dessus les autres doits et en poussant la main pour étirer le tendon sur le pouce, déclenchant alors la douleur.

La tendinite du pouce se guérit avec 1 ou 2 infiltrations. C’est une des tendinites qui se guérissent le plus spectaculairement par infiltration avec la tendinite de la hanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom