Boisson énergisante : pourquoi vous devez évitez ces energy drinks !

energy drink danger boisson energisante

On les retrouve partout dans nos supermarchés, voire dans les distributeurs de boissons à la salle de sport, mais que valent-elles vraiment ? Apportent-elles un bienfait ou un avantage ?

Il faut savoir qu’il n’existe aucun cadre règlementaire autour de ces boissons énergisantes, ou energy drinks.

Avant d’entrer dans les détails, ces boissons ne peuvent être que déconseillées aux enfants, aux adolescents, aux personnes anxieuses et/ou ayant des problèmes cardiaques.

Découvrez nos autres astuces pour une alimentation santé ici.

Du marketing, du marketing

L’appellation energy drink est purement commercial. Cette expression englobe simplement toutes les boissons qui contiennent de la caféine et/ou d’autres substances qui agissent sur le système nerveux.

Les propriétés annoncées sont purement du marketing :

  • Boisson stimulante
  • Augmentation des performances physiques
  • Augmentation des performances intellectuelles
  • Etc.

Elles sont donc très prisées par les jeunes, à qui elles sont destinées, notamment par les adolescents et les étudiants qui aiment cultiver leur image rebelle. De plus, cette cible adore les sports que ces marques d’energy drink sponsorisent, comme Red Bull avec les plongeons ou la course automobile, Monster avec la moto, etc.

La boisson Monster écrit sur sa canette : « vous allez démarrer la journée sur les chapeaux de roue ». Or, ce n’est pas une boisson recommandée pour démarrer une journée.

Les propriétés « stimulantes » des energy drinks

La substance très présente dans ces boissons énergisantes est la caféine. Et c’est bien là le problème majeur de ces boissons.

Dans 500 ml d’une cannette de Red Bull, vous avez l’équivalent en caféine de…  :

  • 4 cannettes de Coca-Cola
  • 4 expressos

Si l’on sait que la caféine va augmenter la vigilance, la concentration par la libération de la dopamine dans le cerveau, l’Agence européenne de Sécurité des Aliments dit attention, car il y a un seuil limite à ne pas dépasser, soit 400 mg de caféine par jour. Au-delà, il y a de réels risques pour votre santé.

Quels sont les risques de dépasser cette dose quotidienne ?

Il existe 4 troubles majeurs :

  1. Troubles du rythme cardiaque (si en plus vous avez des problèmes de tension, de tachycardie, c’est totalement déconseillé. On a déjà observé des décès à cause de ces boissons lors d’activités physiques).
  2. La déshydratation : ces boissons énergisantes ne sont donc pas du tout adaptées aux sportifs. Rien à voir avec les boissons énergétiques qui elles, apportent des bienfaits pour le sport.
  3. Trouble du sommeil : la caféine perturbe le sommeil profond. C’est durant ce sommeil profond que le cerveau de l’enfant et de l’adolescent se développe, ce n’est donc pas du tout adapté à ces derniers qui sont pourtant la cible.
  4. Troubles neurologiques : les energy drinks augmentent l’anxiété, l’irritabilité. Cela peut aller jusqu’à la crise d’épilepsie (rare).

La boisson Crazy Tiger indique sur son produit « pour adultes pratiquant une activité physique intensive ». C’est pourtant fortement déconseillé !

Apprenez à choisir un vrai booster pre workout ici.

Et si vous voulez un coup de boost pour le sport, préférez ceci :

acheter booster pre workout pas cherLe seuil journalier indiqué par l’ANSES au-delà duquel ces boissons peuvent provoquer de l’anxiété est dépassé pour 30 % de la population adulte.

Si vous êtes sensible à la caféine, il ne faut logiquement pas cumuler les sources de caféine. Ces boissons sont donc aussi non recommandées pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et surtout les enfants et les ados. Le seuil maximum de caféine pour les adolescents est de 100 mg/jour.

Energy drink + alcool

Autre problématique de la consommation de ces boissons énergisantes, leur consommation associée à de l’alcool.

Une étude scientifique française très intéressante a été menée en 2017 sur 150 jeunes hommes séparés en deux groupes :

  1. Groupe A : on leur a fait consommer de l’alcool + 1 boisson énergisante mélangée
  2. Groupe B : on leur a fait consommer de l’alcool

Bien entendu, les individus des deux groupes ne savaient pas si leur boisson contenait de l’energy drink. On a observé que lorsque l’on dit à certaines personnes que ce qu’ils boivent contient une boisson énergisante (que ce soit vrai ou non) cela a eu comme effet de :

  • Augmenter la confiance en soi : les jeunes hommes abordaient plus facilement les femmes
  • Leur donner l’impression d’être un peu plus ivres
  • Augmenter leurs prises de risques (par exemple dans les jeux d’argent)

Cette étude scientifique montre donc clairement, qu’à cause du marketing, les individus ressentent des effets puissants qui sont placébo.

Un autre risque de consommer une boisson énergisante avec de l’alcool est la surconsommation d’alcool. En effet, puisque l’energy drink contient de la caféine cela vous tient éveillé jusqu’au bout de la nuit, du coup vous buvez plus.

Enfin, ces boissons contiennent énormément de sucre qui masque complètement le goût de l’alcool.

Doses de sucre par boisson énergisante

Nous allons voir ensemble les quantités de sucre contenues par différentes energy drinks :

  • Monster : 45 grammes de sucre, soit 7 à 8 morceaux de sucre
  • Taurine Drink (Monoprix) : 9 morceaux de sucre
  • Spring Up (Super U) : 9 morceaux de sucre

Pour rappel, l’OMS recommande 25 grammes maximum de sucre par jour ! Ces boissons énergisantes contiennent donc 2 fois la dose maximum de sucre recommandé pour votre santé.

On retrouve aussi dans ces boissons :

  • Du sirop de glucose
  • Du glucose
  • Du sirop de sucre inverti

Tous ces sucres ont un impact pire sur la glycémie. Vous faites donc une hyperglycémie, puis une hypoglycémie.

Peut-on se tourner alors vers les boissons énergisantes sans sucre ?

Non, c’est fortement déconseillé, car ces boissons contiennent beaucoup d’édulcorants synthétiques (souvent du sucralose ou de l’aspartame).

Ces energy drinks sans sucre perturbent le microbiote (votre flore intestinale) et entretiennent votre appétence pour le sucré.

Certaines ont d’ailleurs une composition totalement chimique, comme dans la boisson énergisante Xtense Zero, dans laquelle on retrouve 8 additifs, 1 arome artificiel, 1 colorant synthétique, dont un qui s’appelle le caramel de sulfite caustique (E150b).

La taurine : mythe et réalité

La taurine ne provient pas des testicules de taureau !

Elle s’appelle « taurine », car elle a été découverte dans la bile de taureau il y a 200 ans, mais elle est obtenue totalement différemment à présent.

C’est peut-être la substance la moins problématique (avec l’eau gazéifiée), car votre corps en fabrique, on en retrouve dans le cœur, le cerveau. On en retrouve également dans des compléments alimentaires (souvent avec du magnésium), mais dans un objectif décontractant (plutôt que stimulant pour les boissons).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom