Régime cétogène : principe et avis

regime-cetogene-diete

Chaque année de nouveaux régimes voit le jour.

La diète cétogène (ketogenic diet ou régime cétogène) est apparu après la guerre et a été créé pour prendre en charge les épilepsies graves de l’enfant et il revient à l’honneur de nos jours, car il est utilisé comme régime amaigrissant.

Le régime cétogène est très loin de l’équilibre alimentaire et est très controversé.

Origines historique du régime cétogène

Initialement dans les années 20, on avait trouvé que pour les épilepsies graves et en particulier la maladie de Vivo, il existait un trouble qui était un trouble de transport du glucose au cerveau. En gros, le cerveau mal nourri convulse.

On a alors eu l’idée d’utiliser les graisses et les corps cétoniques fournissent de l’énergie au cerveau qui de ce fait convulse moins.

Dans les années 50, les choses ont changé, la recherche scientifique s’est éloignée du régime cétogène pour s’intéresser plus aux anticonvulsivants. Mais on y revient, car certains enfants sont intolérants aux médicaments qui ont des effets secondaires.

On propose alors à ces enfants souffrant d’épilepsie grave un régime cétogène TRÈS strict, mis en place dans une structure hospitalière et calculé au gramme près, car ils sont en pleine croissance.

Avant de décortiquer ce qu’est le régime cétogène, il faut comprendre comment fonctionne votre organisme.

Comment fonctionne l’organisme ?

Vous avez besoin d’énergie et vos cellules vont se servir de glucides, en particulier du glucose qui représente 50 % des calories journalières.

Le régime cétogène va changer le donne en changeant le carburant et ce sont alors les corps cétoniques qui vont servir de fuel pour toutes les cellules de l’organisme.

Lorsque votre organisme ne dispose plus de glucides ou  de glucose, il va utiliser les graisses qu’il va transformer avec des molécules intermédiaires que sont les corps cétoniques.

Il existe 3 corps cétoniques : 2 vont être directement utilisés par le cœur et le cerveau et le 3ème va être éliminé.

D’ailleurs, les personnes qui font un régime ou qui jeûne les connaissent bien ces corps cétoniques puisqu’ils sont responsables de cette mauvaise haleine très caractéristique.

Comment mettre en place un régime cétogène ?

À la place des 50 % de glucides consommés, on va réduire ces derniers entre 2 % à 5 %, c’est-à-dire qu’ils disparaissent pratiquement de l’alimentation, pour être remplacés par 75 %, parfois 80 % et jusqu’à 90 % de graisses (le reste étant constitué de protéines).

Si à première vue vous étiez tenté(e) de vous dire « super je peux manger ce que je veux », il n’en est rien.

menu-regime-cetogene

Que mange-t-on dans un régime cétogène ?

Le régime cétogène est très strict, car si beaucoup de graisses sont autorisées, ce ne sont pas n’importe quelles graisses.

C’est restrictif, car cela permet l’utilisation de tous les aliments riches en protéine, comme :

  • La volaille dont on conseille cette fois-ci de manger la peau
  • Les viandes rouges grasses et maigres également. Toutes les viandes sont autorisées
  • La charcuterie : saucisson, saucisse, etc.
  • Poissons
  • Tous les fromages sont autorisés, en particulier les fromages à pâte dure
  • Les produits laitiers : seulement les yaourts grecs
  • Tous les oléagineux sont autorisés : graisses insaturées bonnes sur le plan cardiovasculaire (noix, amandes, pistaches, etc.)
  • Le beurre autant que vous en voulez, de l’huile (toutes les huiles)
  • L’huile de coco est très conseillée, car elle possède des acides gras saturés certes, mais qui sont bénéfiques pour les artères.
  • L’avocat
  • Les légumes verts feuillus : brocoli, chou kale, épinards

Exemple de menu régime cétogène :

  • Guacamole
  • Brocolis sautés à l’huile de coco
  • Saumon avec une sauce crème et gingembre
  • Crème chocolat et coco

viande-poisson-regime-cetogene

FINI :

Par contre, sont exclus :

  • Les patates douces
  • Le maïs
  • Les tomates
  • Les betteraves
  • Les douceurs (sucreries)

Le régime rêvé ? NON !

Non ce n’est pas le paradis, car on va limiter certaines graisses et en particulier :

Les oméga 6 : famille d’acides gras essentiels pro-inflammatoires (sésame, pépin de raisin, etc. sont limités). L’inflammation cellulaire favorise la survenue des maladies chroniques.

Bénéfice santé du régime cétogène ?

L’explosion de la vente de livres sur le régime cétogène aux États-Unis fait se poser des questions sur le sujet. On peut légitimement se demander comment un régime riche en graisse peut faire maigrir ?

Si vous essayez de consommer 90 % de votre alimentation par des graisses, vous allez être en cétose et vous n’aurez rapidement plus faim. Pourquoi ? Eh bien, car :

  • Vous allez être écœuré
  • Vous aurez des nausées
  • Vous aurez des maux de tête
  • Vous aurez de la fatigue
  • Etc.

… et donc, vous mangez moins !

Outre cela, les rares graisses que vous allez consommer, vous allez les utiliser immédiatement et donc OUI vous allez maigrir. Il existe un certain nombre d’études scientifiques qui nous montrent que le régime cétogène est assez actif sur la perte de poids, à 1 an en tout cas.

Les études montrent également que ce régime cétogène est supérieur aux résultats des régimes hyperprotéinés ou des régimes pauvres en graisses.

Par contre, nous manquons absolument d’études à plus long terme, en particulier à 5 ans.

Amélioration de la glycémie ?

Étant donné qu’il n’y a plus de sucre, le taux de sucre dans le sang s’améliore logiquement.

Bénéfice prévention cardio-vasculaire ?

On sait que depuis l’étude de Framingham, l’excès de consommation de graisse saturée (ce qui est le cas dans le régime cétogène) va favoriser les maladies cardiovasculaires.

Pourtant, une méta-analyse (beaucoup d’études de 2013) montre qu’il y a certains risques cardiovasculaires qui s’améliorent :

  • La pression artérielle se normalise mieux avec un régime cétogène.
  • Les triglycérides se normalisent : ce qui est logique, car avec la baisse de la consommation du sucre, les triglycérides s’améliorent.

Par contre, on a une augmentation du mauvais cholestérol. En effet, le taux de LDL monte et donc le consensus sur la prévention cardiovasculaire n’est pas aujourd’hui de mise.

L’amélioration de certains facteurs de risque peut s’expliquer par le fait que toutes les graisses ne sont pas des graisses insaturées.

diete-cetogene

Mon avis sur le régime cétogène

Jetez un œil sur le livre « Céto cuisine », disponible ici.

À titre personnel, je suis pour tous les bénéfices cliniques prouvés : épilepsies, une voie de recherche pour Parkinson et Alzheimer, car les corps cétoniques vont fournir l’énergie nécessaire.

Concernant le faire de maigrir, je suis beaucoup moins pour le fait d’utiliser ce régime alimentaire pour maigrir, car :

  • On ne peut pas le maintenir à long terme
  • La moindre incursion de glucides fait reprendre du poids
  • On est très loin de l’équilibre alimentaire

Il faut manger DE TOUT et VARIÉ ! 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom