3 astuces pour muscler vos biceps en détournant des machines de musculation

0
machine musculation biceps

Utilisez ces trois mouvements de musculation uniques pour sentir cette contraction maximale de vos biceps, comme vous ne l’avez jamais ressenti peut être auparavant et ressentir une croissance musculaire jamais vue !

Faire gonfler vos biceps, ne pas seulement les faire croitre, mais vraiment gonfler nécessite de penser hors de la boite. Faire encore et toujours les mêmes exercices de musculation biceps conventionnels à jamais va devenir monotone. Cela peut aussi provoquer une stagnation de la croissance de vos biceps. Comme tous les muscles, les biceps ont besoin de nouveau stimulus pour évoluer, ce qui signifie qu’il faut que vous soyez plus créatif à la salle de muscu.

Il est si facile de perdre des mois et des mois, sinon des années, à ne pas progresser physiquement parce que vous faites des erreurs.

Par des années de pratiques, nous avons appris beaucoup de “hacks” qui ont aidé nos biceps à grossir, en évitant les plateaux de stagnation en cours de route. Dans cet article dédié aux biceps, nous partageons avec vous 3 des meilleures astuces pour muscler vos biceps, ce que nous vous recommandons fortement pour vous donner un vrai coup de pouce !

1Drag curl à la Smith machine

Les drag curls en eux-mêmes sont fantastiques pour muscler les biceps, mais j’ai appris qu’en les faisant sur une Smith machine (machine guidée souvent utilisée pour le squat), cet exercice devient encore plus impressionnant !

En raison de la mécanique d’une Smith machine, le poids se déplace verticalement plutôt que sur un angle, comme vous le feriez en utilisant des poids libres ou même une poulie. Cela peut ne pas sembler être une grande différence, mais je trouve personnellement qu’il y a plus de tension dans mes biceps lors de la contraction du pic lorsque je fais du drag curl à la Smith machine, ce qui en fait un super exercice pour finir les biceps en dropset !

Ce mouvement ne nécessite pas beaucoup de technique, mais voici les éléments essentiels : assurez-vous que vos épaules sont repoussées en arrière, que vos coudes sont également poussés en arrière, de sorte que la barre reste intacte tout au long de l’amplitude du mouvement.

Vous trouverez que l’amplitude du mouvement est plus courte sur cet exercice comparativement au curl biceps habituel, mais ne restez pas sur cette idée, car le drag curl fonctionne avec une précision de la contraction musculaire maximale ! La position fixe force également plus l’isolation sur le biceps, il est donc plus difficile de tricher.

2 Preacher curl au dessus de la tête

Cet exercice ressemble presque à un preacher curl (curl sur pupitre), sauf que comme l’illustre la vidéo, le curl se fait au-dessus de la tête, ce qui signifie que la tension dans les biceps est distribuée d’une manière complètement différente.

Vous pourriez les faire sur n’importe quelle poulie, mais je vous conseille fortement de choisir la poulie pour le tirage vertical et d’utiliser une barre droite.

L’astuce consiste à garder vos bras à plat et totalement étendus en face de vous pendant le curl, de sorte que vos coudes ne descendent pas. Si vous permettez que cela se produise, la tension sera immédiatement réduite. À mesure que vous faites du curl au dessus de votre tête, marquez une petite pause avant de relâcher le poids pour retrouver une position de départ. Ce moment de contraction intense va apporter une super congestion à vos biceps.

Comme il s’agit d’un exercice spécifique, il est vraiment important de ne pas mettre lourd. Sinon, vous ne pourrez pas résister à la tentation d’utiliser l’élan, ce qui élimine le focus sur les biceps dans ce cas. C’est exactement ce que vous ne voulez pas, alors choisissez un poids que vous pouvez contrôler et poursuivre vos répétitions.

3 Tractions prise neutre avec poussée extérieure

Les tractions sont considérées comme un exercice pour dos, mais elles peuvent aussi être un générateur de biceps génial ! Ma variation préférée prend la forme classique des tractions et ajoute un réglage subtil, mais intense au sommet du mouvement.

Pour cette variante, je recommande d’utiliser une prise neutre, répliquant une position prise marteau avec les mains. Une fois que vous vous dirigez vers la position supérieure de la traction, éloignez votre torse de la barre ou des poignées, avant de redescendre en position initiale.

Soyez averti : c’est un exercice biceps difficile ! Mais c’est aussi un super exercice pour muscler vos biceps. Pour le faire fonctionner, vous devrez maintenir un contrôle régulier de votre forme d’exécution tout au long du mouvement, sans oscillation excessive du torse.

Découvrez en vidéo cet exercice biceps :

Pensez hors de la boite, construisez dans la manche…

Compte tenu de la quantité d’attention que reçoivent les biceps, il est facile d’oublier que ces derniers sont un petit groupe musculaire, ce qui signifie que lorsque vous les entrainez, les muscles plus gros peuvent facilement prendre le contrôle. Souvent, ceci est la cause principale de progrès lents en terme de développement musculaire des biceps.

L’autre problème est d’avoir une mauvaise connexion mentale musculaire avec les biceps et de ne pas apporter suffisamment de sang et de traumatisme dans cette zone pour les forcer à grossir.

Ma recommandation personnelle pour améliorer le flux sanguin et la sensation mentale de l’entrainement consiste à prendre un booster pre-workout avant d’entrainer vos biceps. C’est exactement le genre d’entrainement que les boosters pre-workout permettent d’améliorer, ce qui vous permet d’être encore plus engagé dans votre entrainement et après l’entrainement.

Ne lisez pas juste cet article, essayez les astuces et variantes que je vous offre pour voir à quel point vous pouvez muscler vos biceps !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom