Contre le diabète : faites du sport !

0
sport-diabete

Le nombre de diabétiques en France est de 3,7 millions d’individus. On sait qu’un diabète bien régulé dépend du bon suivi de son traitement, de son alimentation, mais également de l’activité physique modérée.

Sport et diabète sont compatibles et il existe d’ailleurs de nombreux sportifs de haut niveau qui sont aussi diabétiques, comme Gary Hall (nageur américain, plusieurs fois médaillé aux JO de Sydney), Chirstopher Harris (rameur et médaillé d’or en championnat du monde).

Ceci étant, il y a des activités physiques recommandées, d’autres à éviter, etc.

Les diabétiques et les pré-diabétiques

Pour rappel le diabète est une élévation du taux de sucre dans le sang. On est diabétique lorsque le taux de sucre est supérieur à 1,26 gramme le matin à jeûne.

Si vous êtes entre 1,10 et 1,26 gramme, vous êtes pré-diabétique. C’est-à-dire qu’il y a un énorme risque que vous deveniez diabétique et contre cela, le sport est roi !

En effet, avec l’alimentation, le sport est le seul moyen de rendre réversible le diabète.

Souvent le diabète est lié à un surpoids. Donc en pratiquant du sport, la personne perd du poids et donc diminue son diabète ou son risque de devenir diabétique. Le diabète est lié à la masse musculaire. Donc plus vous avez de masse musculaire, plus vous éliminez le sucre et le régulez mieux.

Avant le sport : les examens de santé

Avant de vous lancer dans la pratique d’un sport, il faut faire quelques examens dont dans l’ordre :

  1. Examen cardiologique : surtout chez les diabétiques, car ils peuvent faire un infarctus du myocarde de manière assez silencieuse, c’est à dire qu’elles ne le sentent pas et cela peut survenir rapidement ensuite.
  2. Une épreuve d’effort.
  3. Les médicaments : en fonction des médicaments qui sont pris, on adapte, ou pas, les médicaments à l’activité physique. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui on fait attention à ne pas proposer de médicaments qui font baisser le taux de sucre, pour éviter les malaises.

exercice-physique-diabétique

Quel sport pour un diabétique de type 1 et de type 2 ?

Jardinage, marche, travaux, promener son chien, etc. toutes ces activités physiques sont bonnes pour les diabétiques de type 1 et de type 2. Il y a simplement des recommandations à connaitre :

  • Avoir des chaussures confortables
  • Des chaussettes sèches : pour éviter tout risque d’infection et que les pieds ne soient pas abimés

Le but est d’atteindre progressivement 30 minutes d’activités physiques par jour.

Diabète de type 1

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui survient surtout chez des personnes très jeunes, y compris des enfants, qui sont plutôt minces en général et pour lesquels l’alimentation est “normale”. Ces personnes atteintes de diabète de type 1 se font des injections d’insuline dont les doses sont adaptées en fonction de l’activité et de l’alimentation.

Au moment de l’activité physique et après (puisque le bénéfice de l’activité physique dure encore 3 à 4 heures après), les doses d’insulines doivent être baissées. En général, ils maitrisent le principe.

Un diabétique de type 1 peut donc pratiquer toutes les activités physiques qu’il veut.

Diabète de type 2

Ici ce sont souvent des personnes plus âgées et plus grosses, donc l’activité physique nécessaire sera un peu différente.

Contrairement aux diabétiques de type 1, les diabétiques de type 2 doivent pratiquer une activité physique plus progressive et doivent être plus prudents.

fréquence-sport-diabete

À quelle fréquence faire du sport quand on est diabétique ?

Il est préférable de faire du sport régulièrement, comme tous les jours, plutôt que de faire 2 heures de sport une fois par semaine.

Lorsque je dis tous les jours, cela peut être au moins 30 minutes de marche et augmenter progressivement.

Aussi, la durée de l’entrainement est à privilégier plutôt que l’intensité. Autrement dit, les sports intensifs et courts sont moins recommandés. C’est pour cela que les sports d’endurances sont si souvent recommandés.

L’exercice intense et de courte durée peut même créer chez le diabétique de type 1 des hyperglycémies.

Le triathlon pour les diabétiques

La Fédération française de triathlon promeut la pratique du sport auprès des diabétiques avec un programme d’accompagnement adapté et des entraineurs formés.

Perte de poids et impact sur la glycémie

C’est une histoire de physiologie (physio) : plus vous être gros, plus vous êtes “insulino-résistant”. C’est-à-dire que le pancréas va être obligé de fabriquer beaucoup beaucoup d’insuline pour réussir à faire entre le sucre dans les cellules.

Donc, le fait de perdre du poids et en particulier de se muscler permet de retrouver une meilleure sensibilité à l’insuline. Le sport est donc un énorme bénéfice santé.

2 à 3 kilos en moins seulement permettent aux diabétiques de déjà noter une différence sur leur glycémie.

perte-de-poids-diabete

Alimentation, sport et diabète

Avant toute activité physique, il faut manger et il est important de prévoir une collation pour après l’activité physique. Manger après l’activité physique permet d’éviter l’hypoglycémie.

Pour les personnes qui ont un diabète de type 2, le surpoids peut être associé à des problèmes de transit intestinal, de digestion, c’est pourquoi il est bien d’espacer l’activité physique du repas d’environ 1h30 à 2h00. Tout dépend également de ce que vous mangez.

Les sports contre-indiqués pour les diabétiques

Comme pour la recommandation des chaussettes sèches en début d’article, il faut éviter les sports qui peuvent :

  • Blesser les pieds
  • Engendrer des traumatismes aux yeux (boxe)
  • Etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom