Huile de coco : la surprenante vérité

huile-de-coco

L’huile de coco est souvent considérée comme le dernier et le plus grand brûleur de graisse. Apprenez la vérité sur l’huile de noix de coco et ce qu’elle peut et ne peut pas faire pour vous.
L’huile de coco vous aidera-t-elle à perdre du poids ? Si vous avez déjà googlisé «huile de noix de coco», vous avez peut-être même ajouté à cette recherche les termes : «perte de graisse» ou «perte de poids», admettez-le ! 🙂

Les fabricants d’huile de coco et les journalistes de la santé en parlent comme de la superfood du moment pour stimuler la perte de poids, maigrir et maintenant les gens la prennent même en complément alimentaire. C’est même devenu un argument marketing pour les industriels qui affichent sur leurs produits “à l’huile de coco”, parfois remplaçant le beurre, comme dans des biscuits, etc.

Alors, de quoi s’agit-il ? L’huile de coco est-elle véritablement un brûle graisse ? Devriez-vous en acheter et en consommer ? Voici la vérité sans langue de bois sur l’huile de coco non raffinée !

1 Mythe 1 : vous allez perdre du poids simplement en ajoutant de l’huile de coco dans votre régime alimentaire actuel

Pour comprendre les origines de cette idée, vous devez connaître quelques éléments de base sur les graisses et les huiles. Presque toutes les graisses et huiles alimentaires sont constituées de triglycérides contenant des chaînes d’acides gras de différentes longueurs.

Les huiles végétales et les graisses animales sont constituées de triglycérides à longue chaîne (TLC). L’huile de coco est différente dans le fait qu’elle se compose de 60 à 65 % de triglycérides à chaîne moyenne (TCM). Votre corps absorbe et métabolise la chaine à longueur plus courte des TCM, beaucoup plus rapidement que les TLC. Le résultat est une augmentation des dépenses énergétiques par rapport aux TLC.

Les TCM contiennent également un peu moins de calories par gramme que les TLC : 8,3 calories par gramme par rapport à 9 calories par gramme.

coco

Fondamentalement, l’huile de coco riche en TMC peut stimuler temporairement votre métabolisme et contient moins de calories que les autres matières grasses. Cela ressemble un miracle pour la perte de graisse, jusqu’à ce que vous vous souveniez d’une chose importante : vous devez remplacer l’huile de coco pour un montant égal de TLC qui sont déjà dans votre régime alimentaire. En échangeant une quantité égale de graisse riche en TLC pour de l’huile de coco riche en TCM, vous brûlez un peu plus de calories tout en mangeant légèrement moins de calories !

Mais si vous ajoutez simplement de l’huile de coco à votre régime alimentaire existant, vous ajoutez alors simplement des calories supplémentaires que tout effet thermogénique potentiel ne compensera pas.

À retenir :

Pour obtenir un quelconque avantage thermique ou calorique de l’huile de coco, vous devez échanger une autre source de graisse dans votre alimentation pour une quantité égale d’huile de coco.

2 Mythe 2 L’huile de coco augmentera votre métabolisme et vous aidera à brûler la graisse

Il est vrai que le métabolisme rapide de l’huile de coco riche en TCM augmente légèrement plus les dépenses énergétiques que les autres graisses. Mais, voici la vraie question : y a-t-il assez de différence pour en conclure des résultats significatifs de perte de graisse ?

Pour enquêter sur cela, une équipe de scientifiques de Suisse a nourri des hommes en bonne santé de :

  • 30 grammes de TLC
  • 30 grammes de TCM

… soit 15 grammes de chaque répartie uniformément sur plusieurs petits repas et ils ont mesuré l’effet thermogénique. Comparé au fait de manger les 30 grammes de matières grasses en TLC, en mangeant 15 grammes de matières grasses TCM, cela a entraîné une brûlure moyenne de calories 40 fois supérieure en 24 heures.

Lorsque la totalité des 30 grammes a été consommée sous forme de TCM, 114 autres calories ont été brûlées.

Pour mettre cela dans le contexte, 114 calories sont ce que vous auriez obtenu en mangeant 9 biscuits salés.

Mais mettons cela en perspective.

Alors que l’huile de noix de coco a été appelée «la graisse qui brûle les graisses», elle n’est pas sans calories et elle ne va certainement pas agir comme des «calories négatives» dans votre corps. Être thermogène signifie seulement que vous allez brûler une fraction de calories supplémentaire que vous mettez dans votre corps en les mangeant. Les calories nettes que vous tirez de l’huile de coco comptent tout de même.

Encore une fois, n’oubliez pas que pour obtenir un avantage en matière de combustion des calories, l’huile de noix de coco doit être échangée pour une quantité égale d’une autre graisse et la dose doit être énorme ! L’huile de coco n’est pas entièrement composée de TCM. À 60 à 65 % des TCM, la dose de 15 et 30 grammes de TCM utilisée dans l’étude correspondait à environ 25 à 50 grammes d’huile de noix de coco, soit entre 210 et 420 calories.

Juste pour brûler 40 à 114 calories par jour au mieux, vous devriez manger presque tous les lipides de votre journée en huile de coco.

Concernant l’objectif de maigrir en consommant de l’huile de coco, le nombre d’études est insuffisant et elles suggèrent que l’effet thermique des TCM est plus faible chez les femmes et peut éventuellement être arrêté chez chacun après quelques semaines.

À retenir :

Même en consommant une grande dose d’huile de noix de coco, l’effet thermogénique est extrêmement faible. Il a également été démontré que l’élimination progressive après quelques semaines rend une perte de poids significative plus improbable sur le long terme.

3 Mythe 3 : l’huile de coco est immédiatement utilisée en énergie, plutôt que d’être stockée sous forme de graisse, ce qui vous aide à résister à une prise de poids

Si vous cherchez une source d’énergie immédiate, l’huile de coco semble avoir beaucoup de sens. Étant composée principalement de TCM, la majeure partie de la graisse provenant de l’huile de coco est absorbée directement dans la circulation du sang et est rapidement envoyée au foie pour produire de l’énergie. En revanche, les matières grasses composées de TLC passent par un processus plus complexe : une fois absorbées, elles sont emballées dans des véhicules de transport appelés chylomicrons et entrent dans le système lymphatique en contournant initialement le foie. Elles font plusieurs arrêts au ravitaillement avant de retourner dans le foie, déposant une partie de la graisse dans le tissu adipeux pour le stockage.

Contrairement aux graisses à longue chaîne, la majorité de l’huile de coco est immédiatement transformée en énergie plutôt que d’être stockée sous forme de graisse corporelle. C’est pourquoi beaucoup de gens croient que s’ils mangent de l’huile de coco, ils ne prendront pas de poids. Après tout, comment cela pourrait être le cas si l’huile de coco riche en TCM ne peut être utilisée que comme source d’énergie ?

Malheureusement, cette logique ne tient pas dans le monde réel.

Pourquoi ?

Votre alimentation ne se compose pas seulement de TCM ! Vous mangez également beaucoup de glucides, de protéines et d’autres sources de lipides. Bien que la majeure partie de la graisse dans l’huile de noix de coco soit une excellente source d’énergie immédiate qui pourrait ne pas être stockée sous forme de graisse, elle empêche d’utiliser d’autres sources d’énergie à sa place. Si votre corps fonctionne avec de l’énergie provenant des TCM, vous n’allez pas taper dans les stocks de graisse pour produire de l’énergie.

À retenir :

Bien que l’huile de noix de coco soit riche en TCM, une source d’énergie immédiate qui ne soit elle-même pas stockée sous forme de graisse, elle empêche d’utiliser d’autres sources d’énergie à sa place.

Rappelez-vous que pour ne pas prendre de poids, vous devez manger moins de calories que vous n’en brûlez. Vous ne pouvez pas simplement faire de raccourci biologique avec des astuces nutritionnelles.

4 Mythe 4 : l’huile de coco est un puissant suppresseur d’appétit et vous aide à perdre du poids sans chercher à en perdre

À mon avis, c’est l’argument le plus faible pour l’huile de coco. Le pouvoir des cétones comme un inhibiteur naturel de l’appétit est la force motrice de ce mythe. Les cétones sont créées en tant que sous-produit du métabolisme rapide des TCM dans l’huile de coco. Ils sont à la fois une puissante source d’énergie et un messager qui dit au cerveau que vous êtes rassasié. La production de cétone est également augmentée par des régimes très faibles en glucides et est supprimée en consommant des glucides. Cela peut être l’une des raisons pour lesquelles les régimes de perte de poids très faible en glucides sont parfois plus rassasiants que les régimes perte de poids pauvres en glucides.

En théorie, la libération de cétones déclenchée par de l’huile de coco devrait contribuer à freiner la faim et à vous permettre de manger moins de calories avec moins d’effort. Mais encore une fois, il s’agit d’une compréhension assez simple des nutriments. Dans le corps, les choses sont beaucoup plus complexes et votre apport calorique et le reste de votre alimentation auront une incidence sur la quantité de cétones créée à partir de la répartition des TCM.

Si vous suivez un régime très faible en glucides ou avec un énorme déficit calorique et que vous remplissez la majeure partie de vos lipides par de l’huile de coco, alors oui, vous risquez d’avoir un certain degré de suppression de l’appétit par les cétones. Mais si vous êtes comme la plupart des gens et mangez un régime modéré en glucides, la production de cétones sera diminuée, ainsi que leurs effets de satiété. À ce jour, il y a eu très peu de recherches scientifiques humaines pour soutenir les effets de suppression de l’appétit par l’huile de coco.

À retenir :

Le pouvoir des cétones dérivé d’huile de noix de coco pour freiner la faim est minime lorsque l’on considère le reste du régime alimentaire moyen. À moins que vous suiviez un régime faible en glucides, ne vous attendez pas à grand-chose, sinon même aucun effet.

L’huile de coco est-elle donc une arnaque ?

Mon objectif n’est pas de faire de vous une huile de noix de coco. Au contraire, je veux juste que vous ayez les yeux ouverts sur la raison pour laquelle il est intéressant d’ajouter l’huile de coco dans votre garde-manger. Pour être clair, l’huile de coco offre de nombreux bénéfices par exemple :

  • L’huile de coco est plus résistante et se détériore moins que les autres graisses de cuisine populaires.
  • Pour les végétaliens, c’est un substitut efficace au beurre dans la cuisson ou pour faire sauter.
  • Elle a une saveur légère et légèrement sucrée qui se marie bien avec de nombreux plats.
  • Comme dit plus haut, elle est légèrement moins calorique que d’autres graisses.
  • Selon l’endroit où vous l’obtenez, l’huile de noix de coco est souvent moins traitée et plus traçable que par exemple l’huile de soja, dans sa qualité et son approvisionnement.

En d’autres termes, l’huile de coco est une bonne nourriture. Mais c’est là justement la clé : c’est de la nourriture ! Si vous voulez bénéficier de ses avantages, vous devrez en faire l’un des nombreux choix sains de votre alimentation, plutôt que de croire en une baguette magique pour maigrir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom