Dana Linn Bailey : l’interview !

dana linn bailey

On admire tous ceux qui font l’effort de monter sur scène, de concourir, mais donnez-nous des muscles !

Auparavant, les entraineurs et les athlètes du passé comptaient sur des livres, des magazines et des dépliants pour apprendre et rependre la bonne parole sur le fitness, mais l’athlète moderne doit utiliser la technologie pour aller plus loin. Médias sociaux, site de musculation, partage de vidéo sur Youtube, etc. lient des gens aux amis, aux athlètes et aux compétiteurs.

Peut-être avez-vous entendu parler de Dana Linn Bailey par des vidéos virales, mais ce bastion de muscle a à présent une carte Pro à son nom.

Identité de Dana Linn Bailey

  • Nom : Dana Linn Bailey
  • Surnom : DayDay Knucks
  • Date de naissance : 30 mai 1980 (36 and)
  • Lieu de naissance : Pennsylvanie aux États-Unis
  • Poids : 59,8 – 60,8 kg, 56,7 – 57,6 kg en compétition
  • Taille : 1,64 m
  • Profession : Propriétaire de Flagnorfail.com (avec son mari, Rob Bailey) , Onward, Run Everything Laboratories, Warhousegym et Speedwarhouse
  • Études : BS Kinésiologie mineure en nutrition
  • Historique des concours :
    IFBB Desert Muscle Classic 2012: 4ème
    IFBB NY Pro 2012
  • Contexte sportif : Elle a pratiqué 6 sports jusqu’à l’école secondaire : natation, football, basket-ball, hockey sur gazon, course sur piste et softball. Elle a été recrutée pour jouer au football à l’Université West Chester au poste de défense.
  • Superpuissances : Si elle devait avoir un superpouvoir, ce serait celui de voler pour ne plus avoir à prendre l’avion !
  • Objectif ultime : « Mon but ultime est … de rester inspirée et de motiver les hommes et les femmes à se remettre en forme, être en bonne santé et être heureux ! »

Place à l’interview de la super Dana Linn Bailey !

Dana Linn Bailey interview

Qu’est-ce qui vous a amenée à faire le choix de vous mettre au fitness ?

J’ai toujours été en forme, mais c’était plus une bonne forme liée aux sports que je pratiquais. Je pouvais courir et sprinter avec le football. C’est juste après ma dernière année à WCU que je me suis mise à la musculation.

Mon petit ami (qui deviendra mon mari) Rob était à la salle de muscu tous les jours et je ne le voyais pas beaucoup avec le temps passé à l’école et au travail. Alors, il m’a dit que si je voulais le voir plus, je devrais aller à la salle de musculation. Il ne savait pas alors qu’il allait contribuer à créer un monstre ! (rire)

Qu’est-ce qui est le plus important pour vous : la force ou l’esthétique ?

Pour moi, la force et l’esthétique sont tout aussi importantes. Je ne veux pas simplement paraitre forte, je veux être sacrément forte. Quel sens y a t-il d’avoir des muscles et de ne pas soulever lourd comme un animal ? Étant donné que je suis jugée sur mon esthétique physique, il faut un bon équilibre.

Mon entrainement est un mélange de powerlifting et de bodybuilding (musculation). J’adore le défi du powerlifting, donc j’inclus souvent à mon entrainement 1 ou 2 exercices lourds, puis le reste de ma séance d’entrainement est plus axée sur le renforcement et la sculpture des muscles.

show the world flag nor fail

Qu’est-ce que cela signifie pour vous d’avoir remporté votre carte Pro IFBB ?

Il n’y a pas de mots pour décrire ce sentiment de gagner et de devenir pro dans l’histoire des « women’s physique ». Ça paraissait irréel ! C’était un de mes rêves jusqu’à ma participation en 2006 pour devenir IFBB pro.

Pendant un certain temps, je pensais que cela resterait juste un rêve, mais lorsqu’ils ont créé une nouvelle catégorie de physique, j’ai su que je pouvais faire de ce rêve une réalité. Je savais que je serais la première ! En plus de me marier à quelqu’un d’extraordinaire, gagner ma carte Pro aux États-Unis a été le 2ème meilleur jour de ma vie !

Vous avez commencé le sport à un âge précoce. Comment cela à façonné votre carrière dans l’industrie du fitness ?

A 5 ans, j’étais la plus jeune nageuse de l’équipe de natation. Je me suis levé tôt pour pratiquer ce sport tous les matins, tout comme les autres enfants plus grands. Pour moi, je pense que mon implication dans tous les sports que j’ai pratiqués pendant des années m’a aidé à avoir de la discipline. Pour être un bodybuilder (bodybuildeuse), vous devez être autodiscipliné à la fois dans votre entrainement et dans votre alimentation. Vous devez vous rendre à la salle de musculation tous les jours et même parfois 2 fois par jour.

Il y avait toujours une partie de l’entrainement que je redoutais, comme les 30 dernières minutes d’entrainement que nous faisions à la fin de chaque séance de football. Et il y a des parties de mon entrainement et de ma préparation physique que je redoute, comme le cardio ennuyant et l’alimentation. Lorsque vous êtes autodiscipliné, vous faites quand même ces choses que vous n’aimez pas ou que vous redoutez, parce que vous savez qu’elles vont aider à obtenir des résultats et vous permettre d’atteindre vos objectifs !

dana linn bailey body power expo

Dans quelle mesure le facteur de la personalité intervient dans les compétitions de physique ?

Je pense que la personnalité est importante que vous soyez en compétition bikini, modèle (figure), musculation, fitness, etc. Votre personnalité est ce qui va vous démarquer de tout le monde. Vous devez engager les juges et vous devez engager le public. SI vous êtes juste renfermée et que vous enchainez simplement vos mouvements (poses, posing), personne ne sera intéressé à vous regarder ! Je ne suis pas certaine que ce soit un facteur pris en compte dans le jugement, mais il vous aidera forcément à attirer l’attention des juges.

Quel est votre groupe musculaire favori à entrainer ?

J’aime entrainer quoi que ce soit du haut du corps. Pecs, dos et deltoïdes sont certainement mes jours préférés de la semaine parce que je peux mettre aussi lourd que je veux. Le jour des jambes est en quelque sorte une relation amour/haine.

Les jours durant lesquels je fais les jambes lourd, j’aime. Mon but avec mes jambes est de les dessiner, les sculpter et délimiter les muscles, de sorte que je ne charge pas souvent aussi lourd que je le pourrais. Je fais une gamme de répétition élevée (nombre de répétitions élevé), ce qui pour moi n’est pas aussi amusant que de mettre lourd comme je le fais pour le haut de mon corps.

Quelles erreurs d’entrainement avez-vous commises lorsque vous avez débuté ?

La plupart de mes erreurs provenaient de mon régime alimentaire, ma diète. Je n’étais pas aussi stricte que je le suis à présent. Je tente de rester cohérente tout au long de l’année avec ma diète, je suis toujours en bonne forme pour des expositions, spectacles, mais je continue de faire du muscle sec pour ne pas bâcler les intersaisons. Vous pouvez toujours faire du muscle et être dessinée en même temps !

Êtes-vous dérangée par quelques-uns des stéréotypes de femmes culturistes ? Que pouvez-vous faire pour contrebalancer ces opinions ?

La raison pour laquelle nous avons des stéréotypes est parce que souvent ils sont vrais ! Voilà d’où les stéréotypes viennent. Mais, tous ceux qui me suivent, me connaissent et savent ce que je représente savent que j’aime aller contre le courant. Je ne veux pas suivre les tendances. J’aime être un leader.

Si vous allez à droite, je vais à gauche. J’aime aller sur les routes les moins fréquentées. Un grand nombre de fois la route était plus difficile, avec beaucoup de bosses, mais j’ai préféré cette route, ce chemin. Je reçois plus de gratitude, de récompense pour moi-même en prenant ces voix.

Donc, quoi que ces stéréotypes puissent être, je suis probablement à 100 % le contraire.

Qu’a eu le plus grand impact sur votre croissance musculaire et votre récupération ?

dana linn bailey fitnessC’est une combinaison de tous ces facteurs. Votre diète alimentaire a un impact significatif sur votre croissance musculaire. Le point principal de l’entrainement en musculation est de convertir la protéine en masse musculaire.

Vous pouvez vous entrainer autant que vous le voulez, mais si vous n’apportez pas à votre corps les nutriments appropriés et la quantité suffisante de protéine, vous allez perdre du temps. Et vice versa. Vous pouvez suivre un régime alimentaire, mais si vous ne surchargez pas vos muscles et n’adoptez pas un entrainement adéquat, vous ne ferez pas de muscle. Les compléments alimentaires ont une influence positive dans votre croissance musculaire et dans la récupération.

Les compléments alimentaires comme la protéine Whey, les BCAA et la glutamine sont une base dans le régime alimentaire d’un bodybuilder ou d’une compétitrice fitness. La whey est extrêmement utile pour obtenir des quantités suffisantes de protéines dans votre alimentation. Les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines, ce qui en fait le macronutriment responsable des muscles. Ils aident à fournir de l’énergie métabolique pendant que vous vous entrainez et jouent également un rôle important dans la synthèse des protéines musculaires. Et la glutamine aide à soutenir un système immunitaire sain et peut aider à réduire la dégradation musculaire.

Dormir impacte énormément sur le corps tout entier. Pendant le sommeil, votre corps se remet de l’exercice, se répare lui-même et se développe de nouveaux tissus musculaires. Se priver des effets des hormones du sommeil, c’est se priver du plus important pour le renforcement des muscles de votre corps. Vos niveaux de cortisol, testostérone, hormone de croissance et niveaux d’insuline sont tous compromis par le manque de sommeil, ce qui rendra plus difficiles la perte de poids et la prise de muscle, quelle qu’elle soit.

Y a t-il quelque chose que vous aimeriez dire à vos fan sur Instagram et autres ?

Jamie EasonIl y a une personne que je tiens à remercie particulièrement dans l’industrie du fitness, c’est Jamie Eason Middleton. Non seulement elle est magnifique avec un physique incroyable, mais j’aime aussi sa personnalité globale et son attitude. Une chose que je respecte c’est la manière dont elle traite les gens.

Elle est l’une des meilleures filles dans l’industrie du fitness, mais lorsque vous la rencontrez, elle est incroyablement humble et douce. J’ai rencontré beaucoup de pros à travers les voyages, dont quelques femmes que j’admirais, mais lorsque je les ai rencontrées, elles ne m’ont prêté aucune attention.

Mon conseil à tout le monde est de ne jamais se sentir comme si vous étiez mieux que quiconque, peu importe qui vous êtes ou quel est votre statut. À un certain moment, nous étions des débutants. Je ne veux jamais que quelqu’un se sente comme je me sentais en 2011, lorsque j’étais totalement ignorée après avoir été introduite par quelqu’un que j’admirais dans l’industrie du fitness (non je ne vous donnerai pas son nom). J’ai perdu tout le respect que j’avais pour elle à ce moment-là et elle ne l’a jamais regagné.

Traitez tout le monde comme vous aimeriez être traitée. Restez humble et toujours aidant(e). Soyez également fière et confiantes de qui vous êtes ! Ne vous contentez pas de suivre, prenez la route que personne ne suit. Vous obtiendrez un meilleur rendement au final !

Êtes-vous fan d’un certain type d’entrainement ou vous variez vos exercices ?

Chaque semaine est un peu différente de la semaine passée. Je tente de modifier l’ordre dans lequel je travaille les groupes musculaires. Par exemple, si je commence par du banc incliné cette semaine, je commencerai la semaine suivante par du banc plat ou décliné.  Je change le matériel que j’utilise pour réaliser les exercices. J’intègre des dropsets et des supersets ou des séries pyramidales, par ordre croissant ou décroissant, je modifie la gamme de répétition et ainsi de suite. Je suis toujours en train de changer.

Vos vidéos Youtube ont un rendu superbe, comment elles ont contribuées à accroitre votre popularité ?

Je tiens à remercier mon mari Rob qui est incroyablement talentueux. Nos vidéos sont à peu près à l’image de comment les gens ont commencé à nous connaitre. On ne fait pas les vidéos à l’emporte-pièce. Nous aimons nous mettre en scène et nos personnalités vont bien avec cela. Ce sont des vidéos lifestyle (style de vie).

Je suis juste un peu bizarre et je n’aime pas me prendre au sérieux. J’aime prendre du plaisir et je suppose que les gens aiment aussi me regarder paresser et soulever des poids lourds ! Merci à tous de vos vues. Il y a toujours plus à venir !

Les bodybuilders vont à l’école, ont un travail le jour et des familles et consacrent encore plus d’heures à la musculation chaque semaine. Comment trouvez-vous cet équilibre ? Qu’est-ce qui se passe lorsque vous êtes fatiguée ?

Je vis avec du café ! Je souhaiterais avoir une perfusion de café continue. Je suis essentiellement occupée 18 heures sur 24, mais ces 6 heures restantes je dors. Je vis par horaires fixes de jour en jour. C’est fastidieux et répétitif, mais ça me permet de garder le contrôle et d’avoir du temps pour travailler, cuisiner et aller à la salle.

Je voyage aussi régulièrement et donc la planification est obligatoire ! Préparer et emporter assez de nourriture est généralement  ce en quoi je lutte le plus. Le plus important : rester organisée et restée prête, pas d’excuse !

dana linn bailey camping car

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Si vous avez un rêve, le désire de le réaliser et de la détermination, rien n’est impossible !

Comment vos fans peuvent vous trouver sur les différents réseaux sociaux ?

Dana et son univers vous inspirent-ils comme ils m’inspirent ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom