8 secrets de motivation pour réussir un entrainement intensif !

motivation musculation

Lorsqu’un entrainement intense est prévu, mais que votre corps ne semble pas être d’avis de le réaliser, il faut savoir réagir. Je vais vous donner 8 conseils pour être tout le temps prêt(e) !

Soyons honnêtes, suivre un programme d’entrainement cohérent, préparer vos repas, piocher de bons conseils dans des articles,… vous permet de rester plutôt facilement en forme. Ce qui est difficile c’est de rester motivé dans la durée.

Être prêt(e) et à fond pour chaque séance d’entrainement, soulever des charges lourdes, faire du Hiit, etc., n’est pas donné à tout le monde, ce n’est pas génétique. C’est comme une compétence que vous devez cultiver au fil du temps.

Voici des conseils issus d’athlètes d’élite pour donner le meilleur de vous-même.

1 Une vision globale de votre séance avant de commencer

Le niveau d’intensité qu’exige un entrainement intensif n’est pas normal. C’est pourquoi il serait fou d’appréhender normalement cette séance pour vous préparer.

Vous devez commencer à préparer votre esprit à une séance d’entrainement dure, intensive, dès que possible, au moins 30 à 45 minutes avant votre entrainement.

N’attendez pas d’être sous la barre ou avec les poids dans vos mains.

Alex Silver-Fagan, coach, personal trainer dit : “Votre esprit doit commencer l’entrainement bien avant de le commencer. Pendant que vous êtes dans votre voiture, le métro, ou pendant que vous marchez jusqu’à la salle de muscu, visualisez ce que vous vous apprêtez à faire, pourquoi vous allez le faire et comment vous allez vous sentir lorsque vous aurez terminé.”.

Vous avez 2 choix sur la manière de vous entrainer :

1- Parce que je dois

2- Parce que je veux

Lequel de ces choix semble être le plus fun ? 😉

trx mouvement musculation

2 Prenez votre booster pre-workout au bon moment

Qui n’a pas vu dans les vestiaires quelqu’un secouer son shaker pendant qu’il ferme son casier et se prépare à commencer sa séance ?

Ce qui ne va pas, c’est que ce n’est pas le bon moment pour prendre son booster pre-workout. Il ne s’agit pas d’en boire une gorgée comme de la potion magique d’Astérix et instantanément vous avez la pêche.

Non, avec un booster de caféine par exemple ou autre, il ne faut pas le prendre 2 minutes avant sa séance, mais plutôt 30 à 45 minutes avant votre entrainement de musculation, fitness, crossfit,…

Le mieux pourrait être de siroter votre pré-workout pendant que vous prévisualisez votre future séance.

3 Regardez une vidéo motivation avant de soulever

Arrivé à la salle, pendant que vous prenez votre booster pre workout, vous pouvez vous poser et regarder quelques vidéos qui vous motiveront.

Ou bien encore, lancez-la pendant votre échauffement.

Enfin, vous l’avez compris, motivez-vous !

4 Avoir un objectif concret pour chaque séance d’entrainement

Idéalement, chaque séance d’entrainement de musculation doit être meilleure que la précédente en terme de performance.

Cela ne fonctionne que si vous avez un ou des objectifs fitness définis.

Vous n’êtes pas obligé de faire mieux sur chaque série, chaque répétition, que la dernière, mais vous devriez essayer d’améliorer de petites choses à chaque séance.

Voici quelques exemples :

  • Faites juste un petit progrès sur un exercice difficile (traction, handstand, pompes, poirier, etc.)
  • Faites 8 répétitions aux lieux de 6 lors de votre précédent entrainement, sur un mouvement composé
  • Écourtez un peu votre temps de récupération entre vos séries comparativement à la même dernière séance
  • Un squat plus bas et mieux que la dernière fois
  • Une posture plus solide lors de la dernière série comme sur la planche ou les burpees

Sachez ce que vous voulez accomplir AVANT de commencer. Lorsque vous définissez un objectif pour chaque séance d’entrainement spécifique, vous allez faire de cette séance un objectif encore plus élevé. Tout ce que vous allez faire va prendre plus d’importance.

objectifs fitness motivation

5 Autorisez-vous de petits écarts… petits

Un beau physique se construit grâce à de la cohérence :

  • Un entrainement cohérent
  • Avec des mouvements efficaces
  • Une nutrition cohérente
  • Une vie cohérente

Avec le temps on apprend à se connaitre et sait comment son corps réagit. Il faut conserver cette étincelle d’excitation, de plaisir de s’entrainer, à chaque séance.

Personnellement, je reste motivé pour ne pas me lasser d’une routine d’entrainement. J’inclus de nouveaux exercices dans mes séances, chaque semaine. Vous en trouverez sur ce site de musculation d’ailleurs. Parfois une petite modification comme l’utilisation d’un kettlebell au lieu d’un haltère suffit.

Vous vous demandez comment faire en sorte que cela fonctionne dans votre programme personnel ?

Voici 2 possibilités :

  • Dédiez les 15 dernières minutes de votre séance d’entrainement pour faire ce que vous voulez et essayer de nouvelles choses.
  • Échangez un mouvement de votre séance d’entrainement avec un mouvement différent (meilleur ?!). Par exemple remplacez du leg curl (ischios) par du “stabilit-ball curl”. Ou des fentes avec haltères par des fentes avec une barre.

6 Faites équipe avec quelqu’un qui va vous pousser

Tout ce que je vous ai listé est plus facile a réaliser avec un super gym-partner.

Ça rend les choses plus excitantes, motivantes et donc offre souvent de meilleurs résultats !

Travailler avec un ou une amie ou un groupe d’ami est la motivation parfaite pour éclater votre séance d’entrainement en prenant du plaisir en même temps.

En plus, votre partenaire de sport peut vous aider à finir votre mouvement, comme vous aider à remonter lors d’un squat, en toute sécurité, vous permettant de vous dépasser.

7 Connaissez vos chiffres

Traquer ses performances à la salle est top.

Après quelques semaines vous observez déjà des progrès, c’est vraiment très motivant.

Le suivi par des applications mobiles est un must, car il permet de conserver une trace de votre évolution et c’est un moyen idéal pour rester motiver et mettre en place de nouveaux objectifs.

Je note parfois des infos dans mon Smartphone, mais je ne peux que vous conseiller le carnet d’entrainement.

carnet entrainement musculation

8 Ajoutez un petit quelque chose les jours d’entrainement intense

Lorsque vous sentez que votre séance va nécessiter plus de booster, ne prenez pas plus de caféine.

Au-delà des doses recommandées, l’effet s’estompe.

Au lieu de cela, prenez plutôt des BCAA (Branched Chain Amino Acids) pendant votre entrainement.

Les BCAAs pris avant et pendant une séance d’entrainement peuvent aider à retarder l’épuisement et la douleur musculaire post-entrainement.

C’est bon pour le moral et le physique d’avoir ces options dans votre poche pour faire la différence.

Et vous ? Qu’est-ce qui vous motive à aller à la salle ?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom