Guide du métabolisme de base

définition-métabolisme-de-base

 

Par définition, le métabolisme cellulaire est le résultat de la dégradation de substrat énergétique appelés nutriments et apportés par votre alimentation :

  • Protéines
  • Lipides
  • Glucides

Lorsque ces nutriments sont digérés, ils vont se déverser dans le sang et constituer une part d’énergie disponible ou mis en réserve.

Protéines : assimilées et utilisées en acides aminés

  • Libres dans le sang : « pool d’acides aminés » directement utilisable par les cellules (suite à la digestion ou suite à la protéolyse = dégradation des protéines musculaires)
  • Servant à la protéosynthèse : va entre autres contribuer à la régénération des protéines musculaires et à leur épaississement lors d’entraînements spécifiques
  • Protéines en excédent : elles seront transformées et stockées sous formes de graisse dans le tissu adipeux

Glucides : assimilés et utilisés entre autres en glucose

  • Libres dans le sang : « pool de glucose » directement utilisable par vos cellules (suite à la digestion ou suite à la glycogénolyse = dégradation du glucose du foie ou des muscles)
  • Stockés : dans le foie ou les muscles sous forme de glycogène = glycogénogenèse
  • En cas d’excédent : transformés et stockés sous forme de graisse dans le tissu adipeux

Lipides : assimilés et utilisés sous forme d’acides gras

  • Libres dans le sang : « pool d’acides gras libres » directement utilisable par vos cellules (suite à la digestion ou suite à la lipolyse = dégradation des graisses du tissu adipeux)
  • Soit stockés : dans les tissus adipeux pour former une réserve énergétique = lipogenèse

Le maintien de la masse des protéines corporelles résulte de l’équilibre entre anabolisme et catabolisme protéique selon un rythme dépendant des apports alimentaires.

Le métabolisme est constitué de 2 mécanismes opposés :

L’anabolisme permet la construction et le renouvellement du tissu cellulaire par la transformation des nutriments.
C’est une phase du métabolisme qui nécessite de l’énergie afin de former des molécules plus complexes (synthèse) en liant des molécules plus petites.
C’est le développement de la masse musculaire !

Le catabolisme est la succession de procédés chimiques qui aboutissent à la dégradation des composés moléculaires dans le but de générer de l’énergie. En gros, les cellules vivantes dégradent les molécules en molécules plus petites.
C’est la perte de muscles !

définition-métabolisme

Pendant votre séance d’entrainement, votre organisme va utiliser les nutriments disponibles dans votre sang : le glucose, les acides aminés et acides gras. La quantité utilisée va varier en fonction de l’intensité de votre séance et du type d’exercice.

Si vous êtes en déficit de ces nutriments, votre organisme va se servir dans :

  • Des réserves de glucose stockées dans les muscles et le foie, appelées le glycogène via la glycogénolyse
  • Des réserves d’acides gras stockées dans la masse graisseuse via la lipolyse
  • Des réserves d’acides aminés stockées dans les muscles via la protéolyse

Même après l’entrainement, pour la récupération, votre corps va continuer à utiliser ces nutriments.

N’oubliez pas que le carburant de vos muscles est les glucose !

Lorsque vos réserves de glucose sont épuisées (donc le glycogène), votre organisme va s’adapter en vous fournissant de l’énergie via la néoglucogenèse.

Derrière ce mot aux allures complexes, se cache un mécanisme plutôt simple. Ceci étant il n’est pas nécessaire de le maitriser pour comprendre les bases de la nutrition.

La néoglucogenèse  survient lors d’un jeûne prolongé.
On observe une synthèse de glucose dans le foie à partir du glycérol issu de l’hydrolyse des réserves lipidiques des tissus adipeux, ou encore à partir des acides aminés issus de l’hydrolyse des protéines (musculaires essentiellement).

Dès que vos réserves en glycogène sont épuisées, les sources de glucose par néoglucogenèse sont alors principalement les acides aminés (45%) et dans une moindre mesure le lactate (30%) et le glycérol (25%).

Ce procédé est réalisé par votre foie. Cela permet de fournir du glucose en permanence à vos organes dits glucodépendants. Le corps est toujours aussi bien conçu !

schema Neoglucogenèse

Vos objectifs alimentaires en musculation

  • Évitez le catabolisme musculaire (la perte de muscle)
  • Préservez ou développer votre masse musculaire par l’anabolisme
  • Optimiser vos ressources énergétiques (dont des glucides en quantité adaptée)
  • Évitez et limitez le stockage de graisse dans le tissu adipeux

MENU : Accueil des Guides | Dépense énergétique | Protéines | Glucides | Lipides | Métabolisme | Vitamines & minéraux

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Entrez votre nom